// YA­HOO OPÈRE EN­CORE SA MUE  GOOGUELESQ­UE 

IN­TÉ­RES­SÉ PAR DAI­LY­MO­TION

L'Informaticien - - L’ESSENTIEL -

Nous avions dé­jà pré­ve­nu lors de la re­prise en main de Ya­hoo par Ma­ris­sa Mayer l’an­née der­nière : l’ex-em­ployée de Google va ap­pli­quer les re­cettes Google à Ya­hoo. Au­jourd’hui, nous pou­vons nous van­ter d’avoir pro­nos­ti­qué juste. Et voi­ci plu­sieurs exemples qui confirment notre hy­po­thèse. Tout d’abord, de­puis que Ma­ris­sa Mayer a pris les rênes de l’en­tre­prise, Ya­hoo se re­centre de plus en plus sur les ser­vices « coeur de mé­tier » : la re­cherche – et la re­cherche en mobilité –, le mail, la four­ni­ture des in­for­ma­tions les plus per­ti­nentes pos­sibles, etc. Ce­la passe par un grand mé­nage (de prin­temps) avec l’ar­rêt de nom­breux ser­vices comme Ya­hoo Deals, Ya­hoo Kids, Up­co­ming, l’ap­pli­ca­tion pour BlackBerry, des ap­pli­ca­tions Ja­va (J2ME) pour les « fea­ture phones » ou en­core les vieilles ver­sions de Ya­hoo Mail (Ya­hoo Mail Clas­sic in­clus). Ya­hoo es­père at­ti­rer les clients vers ses nou­velles et ré­centes ap­pli­ca­tions pour smartphone­s, Win­dows 8 ou we­bapp. Le concur­rent de Google ne se contente pas de sup­pri­mer, il ajoute aus­si des fonc­tions comme dé­but avril Drop­Box dans son ou­til Mail ; un moyen idéal pour qui sou­haite en­voyer de « grosses » pièces jointes. Cette stra­té­gie d’épu­ra­tion est si­mi­laire à celle que pra­tique Google chaque an­née, mais ce n’est pas tout. De­puis mars der­nier, Ma­ris­sa Mayer vou­drait son propre ser­vice de vi­déos en ligne et au­rait je­té son dé­vo­lu sur le site fran­çais Dai­ly­Mo­tion. Orange qui dé­tient dé­sor­mais 100 % de son ca­pi­tal est prêt à cé­der une par­tie de sa par­ti­ci­pa­tion mais ne semble pour­tant pas dé­ci­dé à aban­don­ner plus de 49 %. Il fau­dra donc sans doute at­tendre en­core un peu avant que Ya­hoo trouve son YouTube comme l’a fait… Google.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.