Cloud les par­ti­cu­liers

L'Informaticien - - DOSSIER STOCKAGE ET SAUVEGARDE -

Les ques­tions de sto­ckage et de conser­va­tion des don­nées a tou­jours été le pro­blème des pe­tites struc­tures pro­fes­sion­nelles ou des par­ti­cu­liers. Si les pion­niers dans le do­maine du sto­ckage en ligne n’ont pas for­cé­ment réus­si à s’im­po­ser, l’offre ac­tuelle est ce­pen­dant sé­dui­sante avec des ca­pa­ci­tés et des ser­vices al­lant sou­vent bien au-de­là de ce que pour­rait s’of­frir en temps nor­mal les pe­tites en­tre­prises.

Qui n’a ja­mais pes­té après la mort pré­ma­tu­rée d’un disque dur et n’a ja­mais per­du de don­nées comme l’en­semble de ses pho­tos ou de ses titres mu­si­caux ne peut com­prendre la frus­tra­tion res­sen­tie et la culpa­bi­li­té qui s’em­pare de la vic­time lors­qu’elle se rend compte qu’elle n’a pas fait de sau­ve­garde. Si nous as­so­cions les TPE, c’est que, dans la réa­li­té quo­ti­dienne, elles sont nom­breuses à uti­li­ser les ou­tils de tout un cha­cun dans leur ac­ti­vi­té et à ne pas plus sau­ve­gar­der les don­nées que les par­ti­cu­liers !

Des es­paces de plus en plus éten­dus

Pour bais­ser les coûts et ré­pondre aux ques­tions tech­niques que sou­lèvent le sto­ckage – moyens et res­sources manquent pour s’oc­cu­per de ces ques­tions – par­ti­cu­liers et pe­tites en­tre­prises se sont je­tés sur les offres de Cloud grand pu­blic. Les ser­vices en ligne de Google, gra­tuit pour une cer­taine part tiennent le haut du pa­vé ain­si que les ser­vices de Mi­cro­soft comme Skyd­rive ou Google Drive. Leur prin­ci­pal avan­tage est d’être qua­si­ment illi­mi­té ou de lar­ge­ment suf­fire aux be­soins de la plu­part. Ce­la n’em­pêche pas l’offre d’être plé­tho­rique sur le mar­ché et de re­pré­sen­ter un vé­ri­table phé­no­mène. Ces offres s’éche­lonnent de 2 Go à 50 Go gra­tuit. Cloud­Watt, Adrive, Me­ga et Me­dia­fire sont les offres pro­po­sant 50 Go gra­tuit, soit l’équi­valent d’une ta­blette et de­mi de sto­ckage ou une bonne par­tie des don­nées sto­ckées sur un por­table ou autres PC ! Avec la gé­né­ra­li­sa­tion des usages nu­mé­riques ces offres de­vraient évo­luer vers des es­paces de sto­ckage tou­jours plus éten­dus.

Sto­ckage illi­mi­té pour 10 $/mois

Un exemple de cette ten­dance pour­rait bien ve­nir des États-Unis avec le mo­del de BitCa­sa qui pro­pose un sto­ckage illi­mi­té pour 10 dol­lars par mois. Comme la plu­part des offres du mar­ché, BitCa­sa pro­pose un ser­vice de syn­chro­ni­sa­tion qui per­met d’ac­cé­der à ses fi­chiers à par­tir de n’im­porte quel ter­mi­nal ou de n’im­porte où. Plu­sieurs poids lourds du mar­ché ont bien com­pris la col­lu­sion d’usage avec les pe­tites en­tre­prises. Mo­zy, l’en­ti­té d’EMC pour la sau­ve­garde en ligne, a dé­ve­lop­pé une offre à des­ti­na­tion des pe­tites en­tre­prises avec dif­fé­rentes for­mules se­lon les be­soins et la pos­si­bi­li­té d’avoir un ser­veur de ba­ckup dans le Cloud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.