Pas de choix phi­lo­so­phiques dans le pu­blic ni dans le pri­vé

L'Informaticien - - OPEN SOURCE / FAIT-IL TOUJOURS RECETTE AUPRÈS DES -

Même si la cir­cu­laire Ay­rault in­cite les ser­vices de l’État à uti­li­ser des lo­gi­ciels open source, elle n’a au­cun ca­rac­tère obli­ga­toire, comme c’est le cas par exemple en Ita­lie. À l’été 2012, le gou­ver­ne­ment ita­lien a en ef­fet vo­té une loi qui ex­clu, sauf cas ex­cep­tion­nels, l’usage de lo­gi­ciels pro­prié­taires dans son ad­mi­nis­tra­tion. La France est loin d’avoir mis en place une telle doc­trine. Dans l’Hexa­gone, l’Open Source reste un choix, et se­lon Mar­kess In­ter­na­tio­nal, les DSI du pu­blic n’ont plus né­ces­sai­re­ment

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.