La sur­veillance ré­seau des Clouds pri­vés

L'Informaticien - - IT & ENTREPRISE­S -

Ges­tion op­ti­male des ré­seaux avec PRTG Net­work Mo­ni­tor

Avant de mi­grer vers un Cloud pri­vé, une équipe in­for­ma­tique doit éva­luer les de­mandes de per­for­mance et les fluc­tua­tions cy­cliques de chaque ap­pli­ca­tion. Des éva­lua­tions ap­pro­fon­dies de sur­veillance ré­seau peuvent per­mettre d’ana­ly­ser les ten­dances et les pics de de­mandes à long terme, de ma­nière à pla­ni­fier la dis­po­ni­bi­li­té des res­sources en fonc­tion de la de­mande. C’est là une étape in­dis­pen­sable pour ga­ran­tir la co­hé­rence de fonc­tion­ne­ment des sys­tèmes vir­tua­li­sés d’un Cloud. Un Cloud pri­vé ne fonc­tion­ne­ra avec flui­di­té que si les ser­veurs phy­siques sont re­liés par un ré­seau ul­tra fiable et ra­pide. D’où la né­ces­si­té d’ana­ly­ser en dé­tail toute l’in­fra­struc­ture ré­seau avant la confi­gu­ra­tion d’un Cloud pri­vé et d’en as­su­rer le bon fonc­tion­ne­ment en conti­nu. Ce ré­seau doit sa­tis­faire les cri­tères de sta­bi­li­té et de vi­tesse de trans­mis­sion. Même des ra­len­tis­se­ments mi­nimes peuvent pro­vo­quer des baisses de per­for­mance consi­dé­rables.

Le Cloud im­pose une sur­veillance ré­seau constante

La panne d’une seule ma­chine vir­tuelle d’un en­vi­ron­ne­ment Cloud ul­tra vir­tua­li­sé peut ra­pi­de­ment blo­quer l’ac­cès à 50 ou 100 ap­pli­ca­tions cen­trales. Les concepts mo­dernes de clus­te­ring visent à em­pê­cher de telles pannes, mais s’ils échouent, le pro­blème doit être ré­so­lu im­mé­dia­te­ment. Pour main­te­nir l’ac­cès per­ma­nent des uti­li­sa­teurs aux ap­pli­ca­tions mé­tiers dis­tantes, il faut sur­veiller la per­for­mance de la connexion au Cloud à tous les ni­veaux. Pa­ral­lè­le­ment, la flui­di­té de fonc­tion­ne­ment de tous les sys­tèmes et des connexions au sein du Cloud pri­vé doit être ga­ran­tie. L’ad­mi­nis­tra­teur doit sur­veiller les in­ter­ac­tions entre le Cloud pri­vé et l’en­vi­ron­ne­ment in­for­ma­tique des lo­caux de l’en­tre­prise. Une so­lu­tion de sur­veillance ré­seau ap­pro­priée se charge de tout ce­la au moyen d’un sys­tème cen­tral : l’ad­mi­nis­tra­teur est ain­si in­for­mé im­mé­dia­te­ment de l’im­mi­nence pos­sible de per­tur­ba­tions de l’en­vi­ron­ne­ment in­for­ma­tique pri­vé, sur site et dans le Cloud pri­vé. Une des ca­rac­té­ris­tiques de la sur­veillance de Cloud pri­vé ré­side dans le fait que des ser­vices de sur­veillance ex­terne ne peuvent exa­mi­ner le Cloud, ce­lui-ci étant par dé­fi­ni­tion pri­vé. Il faut donc pré­voir une so­lu­tion de sur­veillance de l’in­té­rieur. Comme un Cloud pri­vé au­to­rise l’ac­cès sans res­tric­tion si né­ces­saire, l’ad­mi­nis­tra­teur peut sur­veiller l’état des sys­tèmes qui l’in­té­ressent di­rec­te­ment à par­tir d’une so­lu­tion de sur­veillance ré­seau pri­vée. Celle-ci peut por­ter sur chaque ma­chine vir­tuelle, le ser­veur hôte VM­ware et tous les ser­veurs phy­siques, pare-feu, connexions ré­seau, …

PRTG Net­work Mo­ni­tor per­met une sur­veillance du point de vue uti­li­sa­teur ET ser­veur

D’un point de vue uti­li­sa­teur : PRTG per­met de veiller à ce que toutes les fonc­tions soient ac­ces­sibles en per­ma­nence à tous les uti­li­sa­teurs. La so­lu­tion de sur­veillance ré­seau PRTG donne des in­for­ma­tions sur la de­mande pré­su­mée de per­for­mance de chaque ap­pli­ca­tion. Sur la base d’ana­lyses à long terme, ce lo­gi­ciel per­met aux ad­mi­nis­tra­teurs de pla­ni­fier à un stade pré­coce les res­sources né­ces­saires et évite les gou­lots d’étran­gle­ment. D’un point de vue ser­veur : PRTG offre la pos­si­bi­li­té de sur­veiller le ser­veur à l’aide de sondes dis­tantes (Re­mote Probes) qui peuvent sur­veiller une mul­ti­tude de pa­ra­mètres sur chaque ser­veur vir­tuel fonc­tion­nant dans un Cloud pri­vé ain­si que sur les ser­veurs hôtes. PRTG dis­pose de plus de 150 types de cap­teurs dif­fé­rents pour sur­veiller di­vers as­pects d’un ré­seau in­for­ma­tique. La so­lu­tion prend en charge toutes les tech­no­lo­gies de vir­tua­li­sa­tion ac­tuelles, telles que celles uti­li­sées dans les Cloud pri­vés, no­tam­ment 10 types de cap­teurs spé­cia­li­sés dans la sur­veillance des sys­tèmes vir­tuels, comme VM­ware, Hy­per-V, Vir­tuoz­zo, Ama­zon CloudWatch et Xen. PRTG Net­work Mo­ni­tor peut sur­veiller tous les ser­vices et toutes les res­sources sous tous les angles. Il per­met ain­si de main­te­nir la pleine dis­po­ni­bi­li­té des sys­tèmes et la pla­ni­fi­ca­tion à long terme, fon­dée sur les don­nées de sur­veillance, en évi­tant tout risque de sur­charge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.