MATLO : COM­PRENDRE SES DON­NéES EN UN CLIC

L'Informaticien - - LA FRENCH TECH -

Au com­men­ce­ment, Ate­lier Ice­berg ac­com­pa­gnait de grands comptes dans leurs pro­ces­sus de data de­si­gn. Avant de se rendre compte que leurs clients ne com­pre­naient pas leurs don­nées. La start-up se lance donc dans l’éla­bo­ra­tion d’un ou­til de créa­tion de ta­bleaux de bord. Après le lan­ce­ment en al­pha en juin, sui­vi d’une bê­ta quatre mois plus tard, la jeune pousse, de­ve­nue au pas­sage Matlo, a lan­cé le 24 jan­vier la pre­mière ver­sion com­mer­ciale de sa so­lu­tion SaaS. Son uti­li­sa­tion ne de­mande au­cune com­pé­tence tech­nique : l’uti­li­sa­teur entre dans une in­ter­face web ses don­nées et suit un pro­ces­sus ité­ra­tif, le pro­gramme qua­li­fiant et ré­cu­pé­rant alors les don­nées cor­res­pon­dantes aux be­soins ren­sei­gnés pour construire pro­gres­si­ve­ment des ta­bleaux de bord. On ra­joute en­suite de nou­veaux be­soins, de nou­velles don­nées, pour ob­te­nir des ta­bleaux de plus en plus com­plexes. La data ne pro­duit pas de simples gra­phiques dans le­quel il faut al­ler cher­cher l’in­for­ma­tion : le gra­phique est dé­jà une in­for­ma­tion. On parle de « data dis­co­ve­ry ». «Notre

fa­çon de tra­vailler« un clic, une ré­ponse », c’ est per­ti­nent pour les mé­tiers aux­quels on s’ adresse, sans pas­ser for­cé­ment par­la D SI », nous ex­plique Tho­mas Bus son, pré­sident et co-fon­da­teur de Matlo. En 2017, Matlo veut être iden­ti­fié en France et vise les 400 clients payants sur sa plate-forme en mode SaaS d’ici à sep­tembre avant d’al­ler à l’in­ter­na­tio­nal en 2018-2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.