Da­ta­ve­nue : la plate-forme de va­lo­ri­sa­tion des don­nées d’OBS

Dans les an­nées à ve­nir, l’In­ter­net des ob­jets et le Big Data vont do­mi­ner l’in­for­ma­tique dans les en­tre­prises. OBS s’est pla­cé sur ce mar­ché avec une plate-forme in­té­grée qui per­met à ses clients de va­lo­ri­ser leurs don­nées.

L'Informaticien - - SOMMAIRE - B. G.

Comme nous l ’a pré­ci­sé Oli­vier On­det, en charge du mar­ke­ting pour Da­ta­ve­nue chez Orange Bu­si­ness Ser­vices, l’en­tre­prise s’était po­si­tion­née sur la vente de com­mu­ni­ca­tion entre les ma­chines, le temps du M2M. À l’ex­pé­rience, OBS s’est ren­du compte qu’il y avait dif­fé­rentes ma­nières de connec­ter les ob­jets et qu’il était pos­sible d’aug­men­ter lar­ge­ment les ventes au­tour de ce­la. Au­jourd’hui ce sont près de sept cents per­sonnes qui sont en charge de cette offre, qui se pré­sente comme un pro­duit stra­té­gique de re­lais de crois­sance pour l’opé­ra­teur glo­bal qu’est Orange, à l’égal de son dé­ve­lop­pe­ment dans la banque en ligne.

Quatre com­po­sants fon­da­men­taux

La plate-forme se com­pose de quatre élé­ments qui re­prennent les quatre étapes né­ces­saires à un pro­jet d’In­ter­net des ob­jets : Se­lect, Con­nect, Ma­nage et Con­trol. Se­lect et Con­nect sont des offres ai­dant le client à bien choi­sir l’équi­pe­ment et sa connexion. Ma­nage four­nit les ou­tils et les mé­thodes pour la ges­tion de la connec­ti­vi­té et des équi­pe­ments. Con­trol pro­pose les ou­tils de mo­ni­to­ring et de contrôle de la so­lu­tion. Celle- ci est as­sez flexible pour s’adap­ter au contexte. Comme l’in­dique Oli­vier On­det : « Chaque cas est dif­fé­rent et de­mande des connec­ti­vi­tés dif­fé­rentes, des ob­jets dif­fé­rents et des ma­nières d’opé­rer dif­fé­rentes. » Ori­gi­nel­le­ment, la so­lu­tion a été uti­li­sée en in­terne pour op­ti­mi­ser le pla­ce­ment des an­tennes dans le dé­ploie­ment de la 4G. Lors de cette re­cherche, OBS a vu que la so­lu­tion pou­vait avoir de nom­breuses autres ap­pli­ca­tions. « Notre ex­pé­rience a mon­tré que la va­leur était la clé de ces pro­jets. Nous avons tes­té

deux pro­jets, un au­tour du flux des voi­tures en cir­cu­la­tion pour évi­ter les bou­chons, – mais beau­coup ont un GPS équi­pé du sui­vi de la cir­cu­la­tion, il avait donc peu de va­leur en lui- même et n’in­té­res­sait pas grand monde –, un autre au­tour de la lo­ca­li­sa­tion des té­lé­phones dans un dé­par­te­ment a trou­vé de l’in­té­rêt au­près de l’in­dus­trie du tou­risme et des

hô­te­liers » , in­dique Oli­vier On­det. De­puis, les uti­li­sa­tions se sont mul­ti­pliées. Ré­cem­ment, le ser­vice a été choi­si par Hertz, la so­cié­té de lo­ca­tion de voi­tures, et per­met de ré­cu­pé­rer les voi­tures ou ca­mion­nettes de lo­ca­tion dans des en­droits pra­tiques à n’im­porte quel mo­ment et dans la du­rée de leur choix. Le ser­vice est pro­po­sé dans sept pays et s’ap­puie sur la cen­tra­li­sa­tion de la ges­tion des cartes SIM pré­sentes dans les vé­hi­cules. D’autres pro­jets sont en tests ou en pro­duc­tion au­tour de la ges­tion du po­si­tion­ne­ment de grues pour un loueur d’équi­pe­ments de tra­vaux pu­blics, la ges­tion d’équi­pe­ments pour des per­sonnes âgées à do­mi­cile ou la ges­tion lo­gis­tique de consom­mables comme le pa­pier toi­lette sur des aires de re­pos d’au­to­route.

La confiance au coeur des pro­jets

Si les en­tre­prises qui s’en­gagent dans l’In­ter­net des ob­jets sont consciente­s que leurs don­nées peuvent avoir de la va­leur et qu’elles peuvent les mo­né­ti­ser au­près d’autres en­tre­prises, elles

res­tent ce­pen­dant as­sez fri­leuses et cherchent à être ras­su­rées. La so­lu­tion Da­ta­ve­nue uti­lise les ser­vices d’Orange Bu­si­ness De­fense, l’en­ti­té spé­cia­li­sée dans la sé­cu­ri­té in­for­ma­tique chez OBS. Les so­lu­tions conjointes as­surent la sé­cu­ri­té et l’in­té­gri­té des don­nées et des équi­pe­ments. Un autre par­te­na­riat in­terne existe avec OBS Apps, un ser­vice de dé­ve­lop­pe­ment d’ap­pli­ca­tions pour créer de nou­velles ap­pli­ca­tions. Lorsque des don­nées pro­viennent du ré­seau d’Orange, la so­cié­té as­sure la qua­li­té et la sé­cu­ri­té des don­nées de­puis les centres de don­nées de l’opé­ra­teur jus­qu’à leur ex­ploi­ta­tion et la res­ti­tu­tion des ré­sul­tats pour le client. La qua­li­té des don­nées et des mo­dèles uti­li­sés sont vé­ri­fiés par une com­pa­rai­son des in­for­ma­tions connues comme vraies et le trai­te­ment ef­fec­tué par la pla­te­forme. En cas de dis­cor­dance, de nou­velles ité­ra­tions sont faites jus­qu’à ce que le ré­sul­tat soit sa­tis­fai­sant. Les don­nées et

La confiance est le maître mot dans ce type de pro­jet et nous nous at­ta­chons à dé­mon­trer la va­leur qu’il peut ap­por­ter au client Oli­vier On­det, di­rec­teur mar­ke­ting d’Orange Ap­pli­ca­tions for Bu­si­ness

leur trai­te­ment sont en adé­qua­tion avec les ré­gle­men­ta­tions en vi­gueur en France et en Eu­rope, en par­ti­cu­lier sur le trai­te­ment des don­nées à ca­rac­tère per­son­nel. Oli­vier On­det ajoute : « Les pro­jets trans­forment énor­mé­ment les en­tre­prises. La confiance est le maître mot dans ce type de pro­jet et nous nous at­ta­chons à dé­mon­trer la va­leur qu’il peut

ap­por­ter au client » . D’ailleurs il n’y a pas, sur la plate-forme, de pro­mo­tion ou d’ap­pel pour que les en­tre­prises placent leurs don­nées sur celle-ci. Le prix des pro­jets dé­pend de la va­leur et des équi­pe­ments, de la connec­ti­vi­té, de la bande pas­sante né­ces­saire ou de la sur­face à cou­vrir. Le pro­jet peut être sur l’en­semble ou sur une par­tie de la so­lu­tion après in­té­gra­tion. Le dif­fé­ren­cia­teur de la so­lu­tion est la pos­si­bi­li­té de prendre en charge un pro­jet de bout en bout avec l’ex­pé­rience et l’ex­per­tise né­ces­saires pour le me­ner à bien. Le trai­te­ment de gros vo­lumes de don­nées peut être com­plexe et de­mande de l’ex­pé­rience pour ne pas de­ve­nir pé­nible. Oli­vier On­det a vu sur ce point des dif­fé­rences d’un fac­teur 100 dans le temps de trai­te­ment pour des so­lu­tions mal confi­gu­rées.

Sté­phane Ri­chard pré­sen­tant Da­ta­ve­nue sur Hel­lo4, un key­note d’Orange.

Don­nées

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.