Faut- il cra­quer pour l’iP­hone X ?

L'Informaticien - - L' ESSENTIEL -

L’iP­hone X d’Apple a ob­te­nu la très mau­vaise note de 90 sur 100 aux tests de fra­gi­li­té de Squa­reT­rade. Ce der­nier est sé­vère dans ses conclu­sions, no­tam­ment vis- à- vis des frais de ré­pa­ra­tion qui sont ex­trê­me­ment éle­vés. Car à force de mi­ser sur le de­si­gn, on fra­gi­lise les ap­pa­reils. C’est donc bien en­ten­du l’un des pre­miers griefs : la fra­gi­li­té du verre qui se casse dans toutes les si­tua­tions, ren­dant in­uti­li­sables les autres fonc­tions à l’ins­tar du Face ID dans cer­tains cas. La chute sur le dos en­traîne elle aus­si un écla­te­ment du verre sur la face ar­rière, avec des consé­quences moindres sur le fonc­tion­ne­ment. Mais ce n’est pas la seule chose qui a fait bon­dir Squa­reT­rade. Tout d’abord, le mon­tant des frais de ré­pa­ra­tion est très ex­ces­sif. On parle de 500 eu­ros pour chan­ger l’écran, soit près de la moi­tié du prix du ma­té­riel neuf ! En­fin, en termes de ré­pa­ra­bi­li­té, Apple est loin d’être un mo­dèle : la bat­te­rie et la carte lo­gique sont dif­fi­ciles à re­ti­rer, de nom­breux fils sont dé­li­cats à dé­bran­cher, etc. C’est pour­quoi l’iP­hone X ob­tient donc la très mau­vaise note de 90 sur 100 en score de fra­gi­li­té. Ce mau­vais score n’em­pê­che­ra Apple d’écou­ler ses pro­duits, puis­qu’il a même du mal à ré­pondre à la de­mande. En France, rap­pe­lons que les pré­com­mandes ont été ou­vertes le 27 oc­tobre. Sur le site d’Apple, le 22 no­vembre, on comp­tait un dé­lai d’ex­pé­di­tion « de deux à trois se­maines » …

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.