♦ Kit de sur­vie no­made : les ap­pli­ca­tions in­dis­pen­sables en mo­bi­li­té

LES AP­PLI­CA­TIONS IN­DIS­PEN­SABLES EN MO­BI­LI­TÉ

L'Informaticien - - SOMMAIRE - BER­TRAND GA­Ré

À L’EX­TÉ­RIEUR DE L’EN­TRE­PRISE, LES EM­PLOYÉS NO­MADES NE RE­TROUVENT PAS FOR­CÉ­MENT L’EN­VI­RON­NE­MENT CONFOR­TABLE QU’ILS CONNAISSEN­T AU BU­REAU. ILS FONT SOU­VENT AP­PEL À DES AP­PLI­CA­TIONS HORS DE CELLES PRO­PO­SÉES PAR LE SERVICE IN­FOR­MA­TIQUE. VOI­CI UNE SÉ­LEC­TION SUBJECTIVE ET BIEN SÛR IN­COM­PLÈTE DE CE QUE L’ON PEUT UTI­LI­SER ET METTRE DANS SON KIT DE SUR­VIE NO­MADE.

Ce n’est pas si simple de s’adap­ter par­fois à dif­fé­rents con­textes. Par exemple lorsque vous êtes loin des ri­vages sé­cu­ri­sés du bu­reau et de son service in­for­ma­tique, qui répond le plus sou­vent as­sez ra­pi­de­ment à vos de­mandes d’aides ou d’ajouts de fonc­tions pour exé­cu­ter votre tra­vail. De­hors, c’est par­fois plus difficile…

Se connec­ter à l’en­tre­prise

Si de nom­breux lieux four­nissent du Wi­Fi ou de la connexion in­ter­net, il n’est pas évident de trou­ver ces en­droits lorsque l’on vient d’ar­ri­ver dans une ville ou une zone que l’on ne connaît pas. De nom­breuses ap­pli­ca­tions, que l’on peut trou­ver sur les dif­fé­rentes bou­tiques d’ap­pli­ca­tions, per­mettent ce­pen­dant de ral­lier le point de connexion le plus proche. Ins­ta­bridge en est un exemple. L’ap­pli­ca­tion per­met de vous connec­ter à un hots­pot Wi­Fi sans mot de passe. Comme Waze, l’ap­pli­ca­tion se construit par la com­mu­nau­té qui ajoute les hots­pots pour qu’ils rentrent dans la liste d’Ins­ta­bridge. WiFi­fin­der est une alternativ­e. L’ap­pli­cat ion car to­gra­phie les points hots­pots et les ré­per­to­rient avec lieu et vi­tesse du ré­seau. Ces hots­pots sont contrôlés ré­gu­liè­re­ment pour être cer­tain que le point de connexion n’est pas pri­vé ou pé­ri­mé. Pour mé­moire ci­tons le pion­nier dans le do­maine Boin­go qui re­cense plus d’un mil­lion de hots­pots et des ser­vices de sé­cu­ri­sa­tion comme un service de VPN ou un pro­fil sé­cu­ri­sé Pass­point. La so­lu­tion sup­porte les gros fi­chiers et ga­ran­tit des coûts et des dé­bits su­pé­rieurs à ceux du cel­lu­laire. At­ten­tion de nom­breux points Wi­Fi ne sup­portent pas les VPN d’en­tre­prise et d’autres sont de vé­ri­tables passoires en termes de sé­cu­ri­té. Faites donc at­ten­tion lorsque vous vous connec­tez par ce biais hors du bu­reau.

Al­ler sur In­ter­net

La plu­part des ter­mi­naux mo­biles four­nissent des na­vi­ga­teurs. Sur ce point, vous pou­vez re­trou­ver votre na­vi­ga­teur ha­bi­tuel, le plus sou­vent une ques­tion de goût ou d’ha­bi­tude. Si votre DSI a une pré­co­ni­sa­tion, n’hé­si­tez pas à la suivre ce­la peut vous évi­ter cer­tains sou­cis de sé­cu­ri­té ou de connexion.

Trou­ver son che­min

C’est bien beau d’avoir la carte des em­pla­ce­ments de spots Wi­Fi, en­core faut- il pou­voir al­ler as­sez près pour se connec­ter. Waze, Maps et Cartes sont des ap­pli­ca­tions qui vous per­mettent de trou­ver votre che­min par­tout sur la Pla­nète. Il en existe bien d’autres : ci­tons Co- Pi­lot pour ceux qui ont des tra­jets à faire en voi­ture. Peu cher avec des cartes ré­gu­liè­re­ment mises à jour, la so­lu­tion

fonc­tionne bien. Elle a été « tes­tée » en Eu­rope et aux États- Unis lors de dé­pla­ce­ments. Elle a, de plus, une in­ter­face as­sez simple à uti­li­ser.

Com­mu­ni­quer avec ses col­lègues

Sur ce thème, la guerre fait rage dans les bu­reaux entre les fans de Slack et adeptes de What­sApp. Ces deux so­lu­tions de collaborat­ion et des mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née tiennent le haut du pavé de­puis des mois. Sui­vant les be­soins en par­tage de fi­chiers, ou non, le choix se­ra dif­fé­rent. Slack est uti­li­sé par de nom­breuses ap­pli­ca­tions comme in­ter­face uti­li­sa­teur pour leur chat­bot ( SAP par exemple). Ce­la peut être un cri­tère de choix im­por­tant au mo­ment de dé­ci­der de ce que vous al­lez ins­tal­ler sur votre té­lé­phone ou ta­blette. Il existe évi­dem­ment d’autres al­ter­na­tives avec Fa­ce­book ou Lin­kedIn. Ce der­nier peut être in­té­res­sant pour res­ter en contact avec votre com­mu­nau­té d’affaire : clients pros­pects, col­lègues… N’ou­blions pas que cer­taines ap­pli­ca­tions, plus mé­tier, comme Sa­les­force pro­posent des ou­tils ana­logues comme Chat­ter ou Mi­cro­soft avec Skype ou Teams. Sur ce point vous n’au­rez que l’em­bar­ras du choix.

Ac­cé­der à ses e- mails

En mo­bi­li­té, le moyen le plus simple est sou­vent d’uti­li­ser sa mes­sa­ge­rie par le mode web­mail en se connec­tant di­rec­te­ment sur le ser­veur de mes­sa­ge­rie. Si vous avez des comptes sur une mes­sa­ge­rie en ligne ( Google Mail) ou Win­dows Mail, vous ac­cé­dez comme ha­bi­tuel­le­ment à vos mails lorsque vous vous connec­tez. At­ten­tion ce­pen­dant à ne pas mé­lan­ger mes­sa­ge­ries per­son­nelle et pro­fes­sion­nelle dans vos échanges élec­tro- épistolair­e.

Gé­rer les PDF

La ma­jeure par­tie des échanges de do­cu­ments ayant une cer­taine im­por­tance se réa­lise sous le for­mat PDF. Au mi­ni­mum vous de­vez, dans votre pack d’ap­pli­ca­tions en mo­bi­li­té, avoir au moins le « rea­der » de PDF d’Adobe. Il vaut mieux d’ailleurs es­sayer de prendre les pro­duits Adobe pour gé­rer ce for­mat, car cer­taines ap­pli­ca­tions in­di­quant réaliser la même chose que l’édi­teur fonc­tionnent par­fois moins bien ou ne prennent pas en compte cer­taines ver­sions de PDF. C’est évi­dem­ment sans comp­ter les ap­pli­ca­tions qui sont dans ce do­maine de purs mal­wares. Il est pos­sible de trou­ver dans les dif­fé­rentes bou­tiques de lo­gi­ciels en ligne des ap­pli­ca­tions qui au­to­risent d’écrire dans des PDF pour des cor­rec­tions ou pour com­men­ter le do­cu­ment PDF re­çu.

Scan­ner des do­cu­ments

Des ap­pli­ca­tions per­mettent de trans­for­mer votre smart­phone ou votre ta­blette en scan­ner pour conser­ver ou par­ta­ger un do­cu­ment chez un client. La plu­part des gens ont cette fonc­tion sans le sa­voir avec Google Drive qui per­met, par le me­nu ajou­ter ( add), de sai­sir Scan pour prendre la pho­to du do­cu­ment que vous sou­hai­tez scan­ner. À la fin de l’opé­ra­tion ta­per fait pour ter­mi­ner la sai­sie. Dans les bou­tiques de lo­gi­ciels vous trou­ve­rez aus­si des ou­tils qui réa­lisent cette fonc­tion de scan de do­cu­ment comme FastS­can­ner ou CamS­can­ner. FastS­can­ner peut scan­ner tous types de do­cu­ments, les ex­por­ter en PDF. Il est même pos­sible d’ex­traire du texte du do­cu­ment par une fonc­tion d’OCR puis de par­ta­ger le do­cu­ment scan­né par e- mail ou fax se­lon vos be­soins avec un ba­ckup du do­cu­ment scan­né di­rec­te­ment dans votre Cloud ( Drive, DropBox, OneD­rive). CamS­can­ner réa­lise exac­te­ment les mêmes choses et met l’ac­cent sur la pos­si­bi­li­té d’amé­lio­rer l’image du do­cu­ment scan­né.

Prendre des notes

Dans le do­maine, il existe évi­dem­ment des di­zaines d’ap­pli­ca­tions mo­biles pour noter une idée ou de pe­tits élé­ments comme un nu­mé­ro de client. Pour une prise de notes plus longues, les ou­tils sont ce­pen­dant moins ré­pan­dus. Les plus connus Ever­note et OneNote ( Mi­cro­soft) pro­posent des

prises de notes et des at­ta­che­ments de do­cu­ments en rap­port avec la note avec un hé­ber­ge­ment dans le Cloud. Ce der­nier point per­met de re­trou­ver une note d’où que vous soyez dès que vous êtes connec­té à In­ter­net.

Gé­rer sa « to- do- list »

De nom­breuses so­lu­tions existent pour gé­rer les tâches et ne ja­mais perdre de vue sa to- do- list. La plus connue est Wun­der­list qui est une ap­pli­ca­tion web et mo­bile conçue afin de per­mettre le tra­vail per­son­nel ou d’équipe. Elle est à la fois ges­tion­naire de pro­jets et ges­tion­naire de tâches. Elle per­met aux uti­li­sa­teurs de gé­rer leurs tâches à par­tir d’un smart­phone, d’une ta­blette ou d’un or­di­na­teur. To­doist, Trel­lo, Ever­note et même Re­mem­ber the Milk ont des fonc­tions de ges­tion des tâches qui vous per­mettent de sur­vivre au chaos quo­ti­dien !

Se connec­ter à son PC de bu­reau

Im­pos­sible par­fois de pen­ser à tout avant de par­tir pour une mis­sion. L’ou­bli d’un do­cu­ment ou de toute autre chose bien au chaud sur votre PC de bu­reau peut faire ca­po­ter un ren­dez- vous im­por­tant. La connexion à dis­tance est an­cienne sur les postes Win­dows mais son uti­li­sa­tion dé­pend de la ver­sion choi­sie. Dans la ver­sion Fa­mille vous ne pour­rez que pro­fi­ter du cô­té client de la connexion à dis­tance, alors que dans la ver­sion Pro vous pour­rez uti­li­ser votre PC comme un ser­veur ac­ces­sible à dis­tance par un or­di­na­teur. De plus, si vous êtes à l’ex­té­rieur, des ré­glages sur les rou­teurs ou sur la box In­ter­net de votre en­tre­prise sont né­ces­saires pour lais­ser pas­ser ce type de connexion. Une fonc­tion ana­logue existe dans Google Chrome et semble plus simple à confi­gu­rer. En­fin il existe des ou­tils qua­si spé­cia­li­sés dans le do­maine comme Team­vie­wer ou LogMeIn qui per­mettent de prendre la main sur un PC dis­tant, que ce soit le vôtre, ou après ac­cès au­to­ri­sé, sur un autre poste pour réaliser une ré­pa­ra­tion ou ai­der un uti­li­sa­teur dis­tant.

Réaliser la main­te­nance de son ma­té­riel mo­bile

Il existe des lo­gi­ciels pour s’oc­cu­per de faire le mé­nage et de gé­rer les mises à jour et ain­si évi­ter pas mal de sou­cis lorsque vous êtes sur les routes. CC­lea­ner est bien connu pour les en­vi­ron­ne­ments Mi­cro­soft. Il existe aus­si une ver­sion pour les ter­mi­naux An­droid. Celle- ci su­per­vise le sys­tème, gère l’installati­on et la sup­pres­sion d’ap­pli­ca­tions tout en op­ti­mi­sant l’espace de sto­ckage, fait le mé­nage dans la mé­moire et ef­face bon nombre de choses in­utiles amé­lio­rant du même coup les per­for­mances de votre ter­mi­nal An­droid. CleanMas­ter est une so­lu­tion du même type as­su­rant qua­si les mêmes fonc­tions, mais em­bar­quant un an­ti­vi­rus pour les en­vi­ron­ne­ments An­droid et Win­dows ( PC). Ce lo­gi­ciel fonc­tionne sous li­cence Free­mium.

Sau­ve­gar­der vos fi­chiers

Les so­lu­tions de sau­ve­garde ou de sto­ckage en ligne sont fa­ci­le­ment ac­ces­sibles soit par les « drives » comme ceux de Google ou de Mi­cro­soft mais aus­si DropBox, Box ou bien Oo­drive. Ces ou­tils sont ce­pen­dant utiles pour ne pas perdre de fi­chiers ou do­cu­ments et pou­voir les re­trou­ver une fois que vous êtes connec­té. Il faut rap­pe­ler que la plu­part des en­tre­prises ont une sorte de ca­ta­logue d’ap­pli­ca­tions à dis­po­si­tion pour leurs tra­vailleurs no­mades. Avant de té­lé­char­ger des ap­pli­ca­tions comme celles que nous avons ci­tées, confor­mez- vous d’abord aux pré­co­ni­sa­tions de votre en­tre­prise qui a fait l’ef­fort de les confi­gu­rer pour que votre uti­li­sa­tion soit la meilleure. De la même ma­nière, nous n’avons pas évo­qué les grandes so­lu­tions mé­tier comme SAP, Sa­les­force, ou d’autres CRM en ligne, ou plus spé­cia­li­sées telles que la ges­tion des notes de frais, comme Concur, du fait qu’elles se­ront à votre dis­po­si­tion par dé­faut sur votre ter­mi­nal mo­bile ou votre lap­top. En­fin, res­pec­tez les règles de sé­cu­ri­té en vi­gueur dans votre en­tre­prise et n’hé­si­tez pas à de­man­der con­seil à votre service in­for­ma­tique au be­soin. Alors, bonne route ! ❍

What­sApp

Co- Pi­lot

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.