Les nom­breuses qua­li­tés de Nginx

L'Informaticien - - DEV -

La so­cié­té Nginx, en plus de sup­por­ter et de main­te­nir le pro­jet open source épo­nyme, pro­pose une ver­sion com­mer­ciale : Nginx Plus. Cette ver­sion pro­prié­taire ap­porte des ajouts in­té­res­sants, tels que des API de confi­gu­ra­tion dy­na­mique, un sup­port tech­nique et une do­cu­men­ta­tion plus riche et des mo­dules tierce- par­tie cer­ti­fiés. Outre le fait d’être un ser­veur HTTP, Nginx peut être confi­gu­ré en re­verse proxy web afin de ré­duire le temps de trai­te­ment des re­quêtes et/ ou en ser­veur proxy de mes­sa­ge­rie élec­tro­nique. Il est uti­li­sé le plus sou­vent comme un ser­veur web clas­sique pour gé­rer des fi­chiers sta­tiques et comme un proxy pour les re­quêtes dy­na­miques ache­mi­nées via une in­ter­face FastCGI vers un ou des ser­veurs ap­pli­ca­tifs, avec un mé­ca­nisme de ré­par­ti­tion de charge. Nginx peut aus­si ser­vir de front- end pour un autre ser­veur web comme Apache, si ce­lui- ci est uti­li­sé en tant que ser­veur d’ap­pli­ca­tions prin­ci­pal. Nginx est aus­si très uti­li­sé en pro­duc­tion pour ser­vir des ap­pli­ca­tions dé­ve­lop­pées avec Ru­by on Rails grâce au mo­dule Phu­sion Pas­sen­ger. La plu­part des sites à fort tra­fic en Ru­by on Rails, tels que ba­se­camp ou Li­nuxFr. org, y ont re­cours. Nginx Plus est très sou­vent dé­ployé comme load- ba­lan­cer en associatio­n avec d’autres ser­veurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.