Win­dev Tech Tour

Deux fois par an, l’éditeur PC Soft re­part sur les routes pour pré­sen­ter en dé­tail et en pra­tique ses nou­veau­tés pro­duits. Si le tour d’au­tomne est une pré­sen­ta­tion des nou­veau­tés, le tour de prin­temps est ré­so­lu­ment concret et pra­tique.

L'Informaticien - - SOMMAIRE - S. LA.

Le 26 mars était la date pa­ri­sienne choi­sie par PC Soft pour son Win­dev Tech Tour 2019 ( qui com­prend 12 villes), des­ti­né aux pros­pects et clients de l’éditeur et dont le but est de pré­sen­ter concrè­te­ment les nou­veau­tés de la ver­sion 24 de ses pro­duits Win­dev, Web­dev et Win­dev mo­bile. En­vi­ron 1 000 per­sonnes étaient ras­sem­blées dans la grande salle d’un ci­né­ma pa­ri­sien. Du­rant un peu plus de 3 heures, Em­ma­nuel, Marc et Ca­ro­line se sont em­ployés à jouer dif­fé­rentes say­nètes afin de pré­sen­ter de fa­çon plus vi­vante des do­maines par­fois tra­pus, y com­pris pour les dé­ve­lop­peurs de mé­tier. Au to­tal 30 su­jets dif­fé­rents ont été abor­dés par les trois com­pères comme les pan­neaux do­ckables, la mise en place d’une double au­then­ti­fi­ca­tion, la ges­tion des mots de

passe, le ha­chage et sa­lages mots de passe, l’éditeur de code, de nou­veaux champs de sai­sie des­ti­nés à être com­pa­tibles avec Cho­rus Pro. Le recours à ce ser­vice se­ra obli­ga­toire pour toutes les en­tre­prises à par­tir de l’an­née pro­chaine dans le cadre des com­mandes pu­bliques. L’une des dé­mons­tra­tions les plus im­pres­sion­nantes concer­nant les ca­pa­ci­tés de la pla­te­forme de dé­ve­lop­pe­ment est la base de don­nées HF- SQL qui contient 24 mil­liards d’en­re­gis­tre­ments et dont l’ac­cès est par­ti­cu­liè­re­ment ra­pide. L’éditeur mont­pel­lié­rain pro­pose d’ailleurs dé­sor­mais cette base HFSQL Drive dans le cloud pour 15 € par mois. Une autre nou­veau­té par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­ciée est la pos­si­bi­li­té de « we­bi­ser » ses ap­pli­ca­tions en un temps re­cord par rapport à d’autres so­lu­tions.

Une ap­pli­ca­tion créée en 3 mi­nutes

Mais la dé­mons­tra­tion la plus spec­ta­cu­laire a été la créa­tion d’une ap­pli­ca­tion An­droid en moins de 3 mn en par­tant « from scratch » . Il convient de pré­ci­ser que l’en­semble des dé­mons­tra­tions ont été ef­fec­tuées en temps réel avec l’en­semble des res­sources sur place. Dans le cas de l’ap­pli­ca­tion An­droid, cette pré­ci­sion a son im­por­tance car l’un des pa­ra­mètres de l’ap­pli­ca­tion créée en 3 mn consis­tait à dis­po­ser d’une lo­ca­li­sa­tion GPS sur le té­lé­phone cible. L’un des trois ani­ma­teurs a donc été contraint de sor­tir le té­lé­phone du ci­né­ma pour ré­cu­pé­rer le si­gnal GPS à l’ex­té­rieur pen­dant que le com­père pro­cé­dait à la pour­suite du dé­ve­lop­pe­ment. La ma­noeuvre a été ef­fec­tuée à deux re­prises lorsque l’ap­pli­ca­tion a été en­ri­chie dans une deuxième phase. L’ap­pli­ca­tion consis­tait à ré­cu­pé­rer une base de don­nées de pâ­tis­se­ries pour iden­ti­fier les plus proches du té­lé­phone. Glo­ba­le­ment, les par t ici - pants ont in­di­qué un très fort ni­veau de sa­tis­fac­tion pour la de­mi- jour­née. Un peu scep­tique à notre ar­ri­vée, nous avons éga­le­ment trou­vé le rythme sou­te­nu, le tout avec un réel ef­fort de pé­da­go­gie pour sim­pli­fier des su­jets com­plexes comme les clés pu­bliques et clés pri­vées. L’après- mi­di s’est ter­mi­née avec quelques concepts d’intelligen­ce artificiel­le qui font leur apparition progressiv­e dans la suite de pro­duits. Nos trois ani­ma­teurs ont en­suite re­plié leur ma­té­riel pour se di­ri­ger dès le len­de­main vers une autre ville. The show must go on ! ❍

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.