Catherine : dé­ve­lop­peuse et in­té­gra­trice

L'Informaticien - - ACTIV'IT -

Au­to­di­dacte, Catherine a ap­pris l’in­for­ma­tique et le co­dage par elle- même. « J’ai tou­jours eu des PC, que je dé­mon­tais et re­mon­tais moi- même. » Elle ne trouve pas tout de suite de tra­vail dans l’in­for­ma­tique et com­mence par une ex­pé­rience de ma­na­ger. Mais elle de­meure frus­trée de ne pas vivre de sa pas­sion pour l’IT. Elle connais­sait l’Anssi de nom, mais crai­gnait de ne pas être à sa place, es­ti­mant que l’agence a sur­tout be­soin « de gros spé­cia­listes de la cy­ber­sé­cu­ri­té » . Elle fi­nit pour­tant par pos­tu­ler et réus­si à en­trer à l’agence en 2018. « L’Anssi pos­sède son propre centre de for­ma­tion en interne. On peut ve­nir à l’agence comme on est, avec juste une forte en­vie d’ap­prendre. » Une fois di­gé­rée la « masse d’in­for­ma­tion » qui lui est trans­mise, elle com­mence à dé­ve­lop­per. Son poste consiste à con­ce­voir et intégrer des so­lu­tions tech­niques ré­pon­dant aux be­soins des mé­tiers de l’agence et de ses par­te­naires. Elle sou­ligne « les pe­tits bon­heurs » du dé­ve­lop­peur, qui a la chance de voir ses pro­jets se concré­ti­ser au ser­vice des autres. Une vraie sa­tis­fac­tion pour elle, qui se dit très at­ta­chée au ser­vice pu­blic. Elle ap­pré­cie éga­le­ment de ne ja­mais avoir de jour­née res­sem­blant à la pré­cé­dente. Catherine mène dif­fé­rents pro­jets de front, en jon­glant de l’un à l’autre. « C’est ce qui me plaît. Si on m’avait pro­po­sé de faire tou­jours la même chose, tous les jours… je se­rais par­tie. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.