Sa­dio : coor­di­na­teur sec­to­riel

L'Informaticien - - ACTIV'IT -

Les études de Sa­dio le pré­des­ti­naient ini­tia­le­ment à la re­cherche. Après un di­plôme en phy­siques ap­pli­quées et en élec­tro­ma­gné­tisme, il com­plète ce cur­sus par un cycle en ma­na­ge­ment et ad­mi­nis­tra­tion des en­tre­prises. Il pour­suit en­suite son par­cours en ob­te­nant un di­plôme spé­cia­li­sé en ré­seaux et sys­tèmes informatiq­ues à l’École cen­trale de Pa­ris. Sa­dio re­joint l’Anssi en 2014 où il exerce une mis­sion de coor­di­na­teur sec­to­riel, dans les do­maines du transport et de l’as­sai­nis­se­ment de l’eau. « J’as­sure l’in­ter­face entre l’agence et les opérateurs ex­té­rieurs, qu’il s’agisse de mi­nis­tères, d’éta­blis­se­ments pu­blics ou d’opérateurs pri­vés. » Un tra­vail ba­sé sur le dia­logue qui l’amène à tra­vailler sur des su­jets très va­riés et en phase avec l’ac­tua­li­té, comme ré­cem­ment les vé­hi­cules au­to­nomes. Ce qu’il ap­pré­cie par­ti­cu­liè­re­ment à l’Anssi, c’est la pos­si­bi­li­té d’ap­prendre conti­nuel­le­ment. « Je suis quel­qu’un qui aime ap­prendre, et j’ai beau­coup ap­pris à l’agence. Je me tiens no­tam­ment au cou­rant des der­nières ten­dances tech­no­lo­giques, comme l’IA, l’IoT ou la ville in­tel­li­gente. » Plus qu’un « geek » , il se dé­fi­nit comme un « ear­ly adop­ter » , qui suit sur­tout les enjeux du nu­mé­rique, à com­men­cer par la cy­ber­sé­cu­ri­té. Il fait d’ailleurs un constat : « On manque de com­pé­tences en France. On ne forme pas as­sez d’in­gé­nieurs en cy­ber­sé­cu­ri­té. Et un pas­sage par l’agence est un très bon trem­plin » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.