La Ville dans l’at­tente de fi­nan­ce­ments

L'Observateur de Beauvais - - BEAUVAIS -

BEAU­VAIS

Dif­fi­cul­té com­mune à de nom­breuses villes en France, l’épi­neux pro­blème des chats er­rants à Beau­vais est pris au sé­rieux. Si le pôle ani­ma­lier, gé­ré de­puis la ren­trée par la Sacpa, ne pro­cède pas, pour l’heure, aux sté­ri­li­sa­tions, ce­la de­vrait être pro­chai­ne­ment le cas. « On est dans l’at­tente que la mai­rie signe la conven­tion chats libre », in­dique le pôle ani­ma­lier. En ver­tu de cette conven­tion, cette struc­ture pour­ra, non-seule­ment sté­ri­li­ser les ani­maux et pro­cé­der à leur iden­ti­fi­ca­tion, mais aus­si réa­li­ser les tests FeLV et Fiv. Pour re­lan­cer la cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion, la Ville in­dique avoir « pris contact avec la Fon­da­tion 30 mil­lions d’amis qui pro­pose des fi­nan­ce­ments. Ces fi­nan­ce­ments, dé­taille-t-elle, sont de 80 eu­ros pour une fe­melle et de 60 eu­ros pour un mâle. » Des sommes qui com­prennent à la fois à la sté­ri­li­sa­tion et l’iden­ti­fi­ca­tion, « ce qui si­gni­fie que le reste à charge pour la Ville est en­core im­por­tant, pointe la mai­rie, en ajou­tant que » des dis­cus­sions doivent être en­ga­gées avec la Sacpa « . Elle rap­pelle au pas­sage que des travaux ont été réa­li­sés au che­nil mu­ni­ci­pal pour amé­na­ger le lo­cal de sté­ri­li­sa­tion. S.V.

Pour re­lan­cer la cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion, la Ville in­dique avoir pris contact avec la Fon­da­tion 30 mil­lions d’amis, qui pro­pose des fi­nan­ce­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.