L’ASBO ré­tro­gra­dée : l’opé­ra­tion de la der­nière chance

ASBO Fa­rid Saa­da, can­di­dat à la pré­si­dence de l’ASBO, a ap­pris que l’équipe fa­nion était re­lé­guée en Ré­gio­nal 1, par la DNCG, juste avant de pré­sen­ter son pro­jet, mer­cre­di.

L'Observateur de Beauvais - - LA UNE - Jof­frey Meu­nier

C’est par­fois une ques­tion de ti­ming. Quelques mi­nutes avant de pré­sen­ter son pro­jet, ce mer­cre­di 20 juin, au Pôle spor­tif Bru­no Met­su, le can­di­dat à la pré­si­dence de l’ASBO, Fa­rid Saa­da, ap­pre­nait que l’équipe fa­nion de l’ASBO était ré­tro­gra­dée en Ré­gio­nal 1. La dé­ci­sion de la DNCG, le gen­darme fi­nan­cier du foot­ball fran­çais, était « pré­vi­sible », se­lon l’en­tre­pre­neur beau­vai­sien. « Au­jourd’hui, il faut re­cons­truire le club » , a-t-il as­su­ré, lors de la pré­sen­ta­tion de son pro­jet in­ti­tu­lé “une chance pour l’ave­nir”. Ce fu­tur se­rait no­tam­ment in­car­né par deux per­son­nages bien connus de la mai­son sang et neige : Bru­no Roux, an­cien joueur et en­traî­neur de l’ASBO, et Ra­chid Jhou­ri, le coach de l’équipe pre­mière se­niors. S’il est élu pré­sident, lors de l’as­sem­blée gé­né­rale du club, ce lun­di 25 juin, Fa­rid Saa­da a dé­jà pré­vu de confir­mer Ra­chid Jhou­ri à son poste. « Il se­ra se­con­dé par Da­vid De Frei­tas, dé­taille-t-il, Bru­no Roux les ai­de­ra et se­ra aus­si à la tête de l’équipe B » . Son ob­jec­tif est de don­ner les moyens aux fé­mi­nines d’at­teindre la D2 l’an pro­chain. Pour l’équipe pre­mière mas­cu­line, le can­di­dat à la pré­si­dence table sur « une équipe ca­pable de mon­ter en Ligue 2 » à par­tir de 2022. « J’étais ce ma­tin à la DNCG, pour mon­ter en L2, un club a dû pré­sen­ter un bud­get de 4,5 mil­lions d’eu­ros » , sou­li­gnait Fa­rid Saa­da. For­cé­ment, entre le gel des sub­ven­tions de la Ville ou la perte de gros spon­sors (350 000 eu­ros), l’ASBO est tel­le­ment loin, spor­ti­ve­ment et fi­nan­ciè­re­ment, de cette am­bi­tion. L’en­tre­pre­neur beau­vai­sien pré­sente un bud­get de 685 000 eu­ros pour la sai­son 2018-2019, dont 120 000 eu­ros de spon­sors dans la case re­cettes. EDF (30 000 eu­ros), RS (15 000 eu­ros), Mas­sey Fer­gu­son (10 000 eu­ros), et En­tre­pre­neur Beauvaisis (20 000 eu­ros) se­ront no­tam­ment des fi­nan­ceurs de son pro­jet. « Même si je ne suis pas élu pré­sident, lun­di, je m’en­gage à por­ter l’ar­ri­vée de ces spon­sors au club », a pro­mis Fa­rid Bru­no Roux et Ra­chid Jhou­ri font par­tie du pro­jet de Fa­rid Saa­da (au centre), can­di­dat à la pré­si­dence. Saa­da. Un peu plus de la moi­tié du bud­get du club se­ra consa­cré à l’équipe pre­mière se­niors (350 000 eu­ros) et le can­di­dat a in­sis­té sur sa vo­lon­té de mettre en place « des primes » de match. Sou­hai­tant mettre fin au « co­mi­té di­rec­teur bis­trot » , comme il dit, Fa­rid Saa­da a aus­si an­non­cé la créa­tion de com­mis­sions (tech­nique, dis­ci­pline, re­cru­te­ment et for­ma­tion).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.