LES STA­TUTS VONT CHAN­GER À L’ASBO Une co­pré­si­dence Go­din/Re­ghem en oc­tobre

FOOTBALL - ASBO L’as­sem­blée gé­né­rale de l’ASBO a per­mis à Guillaume Go­din et Syl­vain Re­ghem de prendre la tête du club. Leur pro­jet a net­te­ment rem­por­té l’adhé­sion face à ce­lui de Fa­rid Saa­da.

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS - Joffrey Meunier

Le nom du coach dé­voi­lé après l’as­sem­blée gé­né­rale Lors de la pré­sen­ta­tion de leur pro­jet, le soir de l’as­sem­blée gé­né­rale, le lun­di 25 juin, Guillaume Go­din et Syl­vain Re­ghem n’avaient pas dé­voi­lé l’iden­ti­té du fu­tur en­traî­neur de l’équipe fa­nion. Après le vote des li­cen­ciés du club, qui ont sou­te­nu leur pro­jet par 129 voix à 54 pour Fa­rid Saa­da, les deux nou­veaux pa­trons de l’ASBO ont an­non­cé qu’il s’agis­sait de Sé­bas­tien Dailly, ex-coach de Roye-Noyon. Ils vont pro­chai­ne­ment ren­con­trer l’an­cien coach de l’équipe, Ra­chid Jhou­ri, pour dé­fi­nir ses fu­tures res­pon­sa­bi­li­tés au club. Elles ne concer­ne­ront pas les groupes se­niors. Chan­ge­ment des sta­tuts pour une co­pré­si­dence Si le pro­jet “En­semble vers l’en­ga­ge­ment et la réus­site” est por­té par Guillaume Go­din et Syl­vain Re­ghem, le pre­mier est de­ve­nu le pré­sident du club, le se­cond étant vice-pré­sident. Ce choix a été dé­fi­ni « par ti­rage au sort », sou­ligne Syl­vain Re­ghem. Et il n’est que pro­vi­soire. « Les sta­tuts vont chan­ger pour mettre en place une co­pré­si­dence » , dé­taille-t-il. Ce chan­ge­ment se­ra ac­té lors de l’as­sem­blée gé­né­rale du mois d’oc­tobre.

« On nous a trai­tés de vo­leurs, d’es­crocs, d’as­sas­sins »

Lors de l’as­sem­blée gé­né­rale de l’ASBO, lun­di der­nier, Alain Pi­quant, an­cien pré­sident du club, a pris la pa­role pour évo­quer le cas du tré­so­rier Da­niel Cho- mette. « Il a été par­ti­cu­liè­re­ment se­coué » , a-t-il confié, par les ré­seaux so­ciaux et les mé­dias qui l’ont dé­crit comme « un vo­leur ». Syl­vain Re­ghem a évo­qué lui aus­si les in­sultes su­bies sur ses ré­seaux so­ciaux d’en­tre­prise et ceux de son col­lègue Guillaume Go­din. « On nous a trai­tés de vo­leurs, d’es­crocs, d’as­sas­sins, re­late-t-il, quand votre en­fant vient vous voir parce qu’il a vu qu’on trai­tait son père d’as­sas­sin, c’est scan­da­leux » . Guillaume Go­din a quant à lui évo­qué la né­ces­si­té d’être ac­com­pa­gné par Da­niel Cho­mette lors du ren­dez-vous dé­ci­sif à la DNCG. À terme, « on fe­ra tout pour qu’il nous re­joigne et qu’il soit à nos cô­tés dans notre aven­ture au club ».

La Ville se tient à dis­po­si­tion des nou­veaux di­ri­geants

Dans un com­mu­ni­qué, au len­de­main de l’AG, la Ville de Beau­vais a fé­li­ci­té Guillaume Go­din, le nou­veau pré­sident de l’ASBO. La Ville as­sure se te­nir « à dis­po­si­tion des nou­veaux di­ri­geants élus pour les ren­con­trer. Pour l’heure, la sub­ven­tion mu­ni­ci­pale reste ge­lée et les condi­tions préa­lables à son dé­blo­cage de­meurent. No­tam­ment la pré­sen­ta­tion d’un bud­get sin­cère pour la sai­son à ve­nir, la com­mande d’un au­dit réa­li­sé par un ca­bi­net in­dé­pen­dant et ha­bi­li­té par la DNCG, ain­si qu’un re­nou­vel­le­ment pro­fond du co­mi­té di­rec­teur et des ins­tances ad­mi­nis­tra­tives. La Ville est éga­le­ment en at­tente de la pro­duc­tion de do­cu­ments in­dis­pen­sables avant l’exa­men de toute de­mande de sub­ven­tion » . Le do­cu­ment rap­pelle aus­si que la Ville « ne si­gne­ra pas de chèque en blanc » .

L’in­ter­ven­tion de l’an­cien pré­sident du club, Alain Pi­quant, concer­nant le cal­vaire vé­cu par Da­niel Cho­mette, a été l’un des mo­ments forts de l’as­sem­blée gé­né­rale de l’ASBO.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.