Le Wood ex­press à Saint-Paul

PARC SAINT-PAUL

L'Observateur de Beauvais - - ÉVÉNEMENT -

C’est l’at­trac­tion de l’an­née au Parc Saint-Paul ! Le Wood ex­press est ou­vert au pu­blic de­puis le week-end der­nier. On l’a tes­té pour vous. epuis le week-end der­nier, les vi­si­teurs du Parc SaintPaul peuvent pro­fi­ter de la grande nouveauté de l’an­née : le Wood Ex­press. Si­tuée à l’ar­rière du Parc, l’at­trac­tion ne passe pas in­aper­çue, avec son ar­chi­tec­ture en bois. Mais que vaut-il vrai­ment ce ma­nège ? On a lâ­ché ca­le­pin et crayon pour s’ins­tal­ler, l’es­pace d’une mi­nute quinze, dans l’un des wa­gons (pour deux per­sonnes) de ce Wood Ex­press. On prend place à l’ar­rière de l’at­trac­tion, on vient de nous dire que c’est l’en­droit qui pro­cure le plus de sen­sa­tions. Un vi­rage à droite et une lé­gère mon­tée plus tard, nous voi­là au som­met du ma­nège, à une hau­teur de 15 mètres. C’est par­ti pour 500 mètres de bon­heur !

D« QUAND ON RES­SORT, ON N’EST PAS CAS­SÉ »

Les des­centes et mon­tées s’en­chaînent, avec ce bruit si ca­rac­té­ris­tique d’un ma­nège sur une struc­ture en bois, qui donne une belle sen­sa­tion de vi­tesse. Tout au long du parcours, on est sur­pris de consta­ter qu’il n’y a au­cun mo­ment de ré­pit, même dans les vi­rages, qui offrent peut-être les plus grandes émo­tions. « Quand le ma­nège part, on a une vi­tesse constante jus­qu’à la fin, entre 60 et 62 km/h », confirme Bru­no Straz­za­bos- Les vi­rages du Wood ex­press offrent de belles sen­sa­tions, dans une at­trac­tion à 60 km/h de moyenne. co, res­pon­sable du ser­vice tech­nique du Parc Saint-Paul. Cette vi­tesse peut aus­si être un mo­tif d’in­quié­tude chez cer­tains, sur cette at­trac­tion dont chaque pièce a été mon­tée sur place. « C’est un as­sem­blage comme un “mec­ca­no”, ajou­tet-il, ça de­mande beau­coup plus de vigilance au ni­veau de la vis­se­rie » . D’ailleurs, l’ef­fer­ves­cence de la par­tie tech­nique du Parc Saint-Paul, sur place, prouve cette « sur­veillance » ren­for­cée. Mal­gré la vi­tesse et les se­cousses, « c’est une at­trac­tion confor­table, constate Gilles Cam­pion, di­rec­teur du Parc, quand on res­sort, on n’est pas cas­sé » . En ef­fet, l’as­sise est agréable, et la place pour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.