Ban­gou­ra : « Les pré­si­dents font confiance aux Beau­vai­siens »

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Re­tour au ber­cail pour le dé­fen­seur An­toine Ban­gou­ra, 26 ans, qui re­trouve l’ASBO après un pas­sage dans la Ci­té Im­pé­riale. « Mon re­tour m’ar­range aus­si bien fa­mi­lia­le­ment que spor­ti­ve­ment. Après, Beau­vais, c’est mon club ! J’y ai été for­mé, j’y ai connu le CFA2 avec la ré­serve et Jean-Charles Bae­cke­landt. J’ai aus­si coa­ché les U17 Na­tio­naux… Je tiens vrai­ment à re­mer­cier les pré­si­dents car ils font confiance aux Beau­vai­siens, et c’est quelque chose de très im­por­tant car nous avons été ou­bliés un long mo­ment… » Loin de l’ASBO, An­toine Ban­gou­ra n’a pas man­qué l’été mou­ve­men­té du club. « C’est un peu comme si nous sui­vions une sé­rie. Avec la der­nière as­sem­blée gé­né­rale, tout le peuple a par­lé, et j’es­père que nous al­lons al­ler de l’avant, même s’il est dé­so­lant de voir cer­taines choses, comme le fait que nous ne pou­vons pas jouer à Bris­son » . Chez les sang et neige, An­toine Ban­gou­ra au­ra l’ob­jec­tif de ga­gner sa place et d’avoir un maxi­mum de temps de jeu. « Et sur­tout d’y ap­por­ter ma bonne hu­meur et mon ex­pé­rience » . Quant au groupe, il le pense ca­pable de réa­li­ser de belles choses. « Il a l’air d’y avoir pas mal de bons gars, et ce­la peut faire la dif­fé­rence dans les mo­ments dif­fi­ciles ».

An­toine Ban­gou­ra a re­pris le che­min de l’en­traî­ne­ment avec ses nou­veaux co­équi­piers, lun­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.