400 PER­SONNES AUX VOEUX Le bar­reau rou­tier de­vrait se faire

Lors de ses voeux, le maire a an­non­cé que le pro­jet de bar­reau rou­tier al­lant du bas de la côte de Ste-Ge­ne­viève (sur la D1001) à la zone in­dus­trielle était en bonne voie.

L'Observateur de Beauvais - - NOAILLES -

An­née après an­née, la cé­ré­mo­nie des voeux à Noailles de­vient une sorte de ren­dez-vous in­con­tour­nable, une soi­rée de réunion et de convi­via­li­té. Et cette an­née n’a pas fait ex­cep­tion avec une af­fluence re­cord, près de 400 per­sonnes, et beau­coup d’élus dans un large rayon. Le maire Be­noît Bi­be­ron a d’abord pré­sen­té un mon­tage vi­déo re­tra­çant les élé­ments ma­jeurs de l’an­née écou­lée. Par­mi ces mo­ments, la cé­lé­bra­tion du cen­te­naire de l’ar­mis­tice de 14/18 avec la plan­ta­tion de l’arbre de la li­ber­té place de Bon­court, les fes­ti­vi­tés très réus­sies du 14 juillet, les ani­ma­tions du co­mi­té des fêtes, et le fleu­ris­se­ment, su­jet d’in­tense sa­tis­fac­tion avec l’ob­ten­tion de deux fleurs au co­mi­té ré­gio­nal. Pre­nant en­suite la pa­role, le maire a ap­pré­cié « comme un très bon signe de l’at­trac­ti­vi­té de Noailles » l’af­fluence dans la salle. Il a sou­li­gné comme un at­ta­che­ment aux va­leurs de la Ré­pu­blique cette cé­ré­mo­nie. « Dans le contexte ac­tuel, ce­la fait plai­sir de nous voir tous en­semble réunis, c’est la preuve qu’il existe en­core des choses très im­por­tantes en France ». Il adresse en­suite un re­mer­cie­ment ap­puyé aux forces de gen­dar­me­rie et aux pom­piers, et les fait ap­plau­dir « car ils n’ont pas mé­na­gé leurs ef­forts ces der­niers mois ». Re­ve­nant aux af­faires com­mu­nales, il évoque le PLU, en bonne voie, la conco­mi­tance du SCOT (sché­ma de co­hé­rence ter­ri­to­rial ) De­vant près de 400 per­sonnes dont de nom­breux élus, Be­noît Bi­be­ron a an­non­cé toute une sé­rie de pro­jets pour 2019. de la com­mu­nau­té de com­munes et du PLU, va per­mettre d’ins­crire dans ce­lui-ci, le pro­jet de bar­reau rou­tier tel que dé­jà évo­qué, al­lant du bas de la côte de Ste-Ge­ne­viève (sur la D1001) à la zone in­dus­trielle. « Il est at­ten­du de­puis long­temps, il y a une avan­cée très po­si­tive, les ri­ve­rains de deux rues du centre ap­pré­cie­ront ».

BAISSE DU COÛT DE L’EAU DE 20%

Il évoque aus­si les grands pro­jets de ré­ha­bi­li­ta­tion du centre-ville. Un mot sur les fi­nances « c’est quand même la 5e an­née que nous n’avons pas aug­men­té les im­pôts et ce n’est pas pré­vu en 2019 ! c’est his­to­rique ! » Autre su­jet de sa­tis­fac­tion, une baisse de près de 20% du coût de l’eau, du fait du chan­ge­ment de pres­ta­taire, et la re­mise en état pro­chain des ré­seaux d’eaux usées, dé­sor­mais du do­maine de com­pé­tence de la Thel­loise. Pour les écoles, l’im­plan­ta­tion de ta­bleaux nu­mé­riques dans toutes les classes (une quin­zaine)est évo­quée.

DES JEUX INTERVILLA­GES EN ÉTÉ

Par­mi les gros pro­jets de 2019, la ré­ha­bi­li­ta­tion de l’hô­tel de ville, la ré­fec­tion de la rue de Bon­court, la vidéoprote­ction, les éclai­rages pu­blics. Cô­té monde as­so­cia­tif, la créa­tion d’un la­bel « as­so­cia­tion Noaillaise » va être lan­cée, afin de dis­po­ser d’un signe de re­con­nais­sance de la mu­ni­ci­pa­li­té en­vers ses as­so­cia­tions. Le maire évoque éga­le­ment un très sym­pa­thique pro­jet du co­mi­té des fêtes, en par­te­na­riat avec ce­lui des com­munes de Pon­chon, Ab­be­court, Ber­the­court et Hermes, pour la créa­tion d’un jeu « intervilla­ges » en été.

UNE NOU­VELLE DI­REC­TRICE DES SER­VICES

Il sou­ligne, de même, le très bon tra­vail de son conseil mu­ni­ci­pal, « où les dé­ci­sions sont pra­ti­que­ment toutes prises à l’una­ni­mi­té, signe de bonne pré­pa­ra­tion et de bonne com­pré­hen­sion des dos­siers » , et pré­sente la nou­velle di­rec­trice des ser­vices, Isa­belle Mo­relle, ré­cem­ment re­cru­tée. Après une pen­sée pour la Bou­lan­geoise vic­time d’un grave in­cen­die pri­vant tem­po­rai­re­ment 16 em­ployés de tra­vail, il adresse ses fé­li­ci­ta­tions à L’ASNC et à son pré­sident Fran­cis Ber­trand, pour l’ob­ten­tion du prix « Georges Pi­cot » ré­com­pen­sant l’équi­libre et la bonne marche d’un club. Mr Ber­trand se ver­ra d’ailleurs dé­cer­ner la toute nou­velle « mé­daille de Noailles » créée ré­cem­ment pour dis­tin­guer les ac­teurs mé­ri­tants de la vie com­mu­nale.

HOM­MAGE À PIERRE DESLIENS

Il re­ce­vra cette mé­daille en com­pa­gnie de Jean Men­dows­ki « Jean­not », dont l’ef­fi­ca­ci­té dans le monde as­so­cia­tif n’est plus à dé­mon­trer. Hon­neur en­fin, est ren­du à Pierre Desliens « en­fant du Noaillais » oeu­vrant à la com­mu­nau­té de com­munes de­puis 1997.

Après les prises de pa­role de Mme Le­vesque, Mr Bi­be­ron pro­cé­da à la re­mise des ré­com­penses aux mé­ri­tants sus-ci­tés et aux jeunes ba­che­liers avec men­tion très bien, 18.3 de moyenne pour Melle Me­li­na Cou­quault, Mon­sieur Ch­ris­tian Re­na­zeau pour 20 et 30 ans de ser­vices. Un spec­tacle lu­mi­neux pré­cé­de­ra la par­tie convi­viale de la soi­rée.

Un la­bel as­so­cia­tion et une nou­velle mé­daille de la ville dé­cer­née au pré­sident de l’ASNC

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.