La phrase

L'Observateur de Beauvais - - OPINIONS -

«Je ne suis pas la seule com­mer­çante à souf­frir, on souffre vrai­ment de la concur­rence d’in­ter­net. On de­vient des vi­trines d’in­ter­net. On a de plus en plus de gens qui viennent voir les laines, re­gar­der les cou­leurs et tou­cher les laines et qui s’en vont». D’Hé­lène L’Hoste, pré­si­dente de Beau­vais shop­ping qui va fer­mer bou­tique, rue des Ja­co­bins. De­puis 2016, elle pro­po­sait un com­merce-pa­po­tage de laine et de tri­cot.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.