La fram­boise

DÉ­MO­CRA­TIE Le se­cond grand débat or­ga­ni­sé dans le cadre de la concer­ta­tion na­tio­nale a eu lieu à Beau­vais. A l’is­sue de ce der­nier, une nou­velle salve de pro­po­si­tions ci­toyennes a éclos.

L'Observateur de Beauvais - - OPINIONS -

De ce que nous avons pu voir, peu de jeunes semblent par­ti­ci­per à la concer­ta­tion na­tio­nale, notre fram­boise va donc à cet ado­les­cent beau­vai­sien de 16 ans qui a par­ti­ci­pé au se­cond grand débat à Beau­vais, sa­me­di 2 fé­vrier

Sa­me­di 2 fé­vrier à 10h, dans le gym­nase si­tué rue de la Tré­pi­nière à Beau­vais, la mu­ni­ci­pa­li­té or­ga­ni­sait son pre­mier grand débat dans le cadre de la concer­ta­tion na­tio­nale vou­lue par le Pré­sident de la Ré­pu­blique. Ce débat était la se­conde ma­ni­fes­ta­tion de ce type dans la ville-pré­fec­ture, après ce­lui du lun­di 28 jan­vier qui avait été or­ga­ni­sé par la sec­tion dé­par­te­men­tale de la Ré­pu­blique en Marche dans la salle du Pré Mar­ti­net. Si le pre­mier grand débat avait réuni près de 200 ci­toyens, cette se­conde édi­tion a at­ti­ré lé­gè­re­ment moins de Beau­vai­siens : près de 160 per­sonnes étaient pré­sentes.

UNE PAR­TI­CI­PA­TION LÉ­GÈ­RE­MENT PLUS FAIBLE

Leurs prises de pa­roles étaient ré­gu­lées par Mi­chel Le­roy pré­sident de l’AFIB (as­so­cia­tion fa­mi­liale in­ter­com­mu­nale de Beau­vais), com­mis­saire-en­quê­teur, membre du Con­seil éco­no­mique, so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal ré­gio­nal (CE­SER) et Do­mi­nique Mou­tin, pré­sident du con­seil des Sages de Beau­vais.

DEUX GRANDS THÈMES MAIS DE NOM­BREUX AUTRES SU­JETS ABOR­DÉS

Par­mi les par­ti­ci­pants, des ci­toyens de tous âges ont vou­lu ap­por­ter leurs té­moi­gnages, faire part de leurs in­quié­tudes et de leurs pro­po­si­tions con­cer­nant les Si les par­ti­ci­pants étaient un peu moins nom­breux lors de cette « se­conde » édi­tion du grand débat à Beau­vais, leurs pro­po­si­tions étaient tou­jours aus­si nom­breuses et di­ver­si­fiées. deux thèmes à l’ordre du jour à sa­voir « la fis­ca­li­té et les dé­penses pu­bliques » et « l’or­ga­ni­sa­tion de l’Etat et des ser­vices pu­blics ». Pen­dant le débat, les re­marques fusent : « La TVA est une me­sure in­juste car c’est la même pour tous », « tous les ayant droits ne per­çoivent pas leurs al­lo­ca­tions », « On ne s’en sor­ti­ra pas par des ré­for­mettes », « les ser­vices pu­blics n’ont pas as­sez de moyens ».

DES ÉLUS SPEC­TA­TEURS

En plus des deux thèmes cen­traux, de nom­breux autres su­jets sont abor­dés par les Beau­vai­siens : la dé­pen­dance des per­sonnes âgées, les EH­PAD, l’éco­lo­gie, la si­tua­tion des per­sonnes han­di­ca­pées, la ru­ra­li­té. Ca­ro­line Cayeux, la maire de Beau­vais, le conseiller ré­gio­nal, Alexis Man­cel, Claire Beuil Ma­rais, conseillèr­e ré­gio­nale beau­vai­sienne et d’autres élus mu­ni­ci­paux sont ve­nus as­sis­ter à ce débat. Dans l’as­sis­tance quelques gi­lets jaunes sont pré­sents. « Ce­la se dé­roule très bien. L’écoute est res­pec­tueuse et les in­ter­ven­tions sont de qua­li­té, on sent que ce­la a été pré­pa­ré. C’est très in­té­res­sant car on se rend compte que ces per­sonnes ont une fibre ci­toyenne et un sens po­li­tique af­fir­mé. Evi­de­ment, je dé­plore le pe­tit nombre de par­ti­ci­pants mais j’es­père que ce­la va dé­bou­cher sur quelque chose, sur une ré­ponse en pro­fon­deur de la part du gou­ver­ne­ment » dé­clare Co­rinne Co­ril­lion, 3ème maire ad­joint.

DES PRO­PO­SI­TIONS RÉ­CUR­RENTES DE DÉBAT EN DÉBAT

Les pro­po­si­tions des Beau­vai­siens étaient une nou­velle fois très nom­breuses, elles re­joignent pour une grande par­tie celles qui sont res­sor­ties du pre­mier débat : • Bais­ser la TVA et la CSG. • Sim­pli­fier la fis­ca­li­té. • Lut­ter contre la fraude fis­cale. • Ré­duire le train de vie de l’Etat. • Ré­duc­tion du nombre de com­munes et sup­pres­sion des dé­par­te­ments. • Di­mi­nuer le nombre de dé­pu­tés et de sé­na­teurs. • Sup­pri­mer les pen­sions et avan­tages des an­ciens pré­si­dents de la Ré­pu­blique. • Contrô­ler les chô­meurs qui fraudent. • Ré­duire l’âge de dé­part à la re­traite et te­nir compte de la pé­ni­bi­li­té du tra­vail. • Re­ve­nir sur la der­nière hausse de prix des pro­duits ali­men­taires. • Don­ner plus de moyens aux mi­lieux ru­raux. • Sim­pli­fier les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives. • Exo­né­rer les en­tre­prises des charges.

DES IDÉES MOINS COU­RANTES ET PAR­FOIS IN­SO­LITES

Des pro­po­si­tions moins cou­rantes et par­fois in­so­lites ont éga­le­ment été re­cen­sées : • Lé­ga­li­ser le can­na­bis et mettre en place un im­pôt des­sus. • Au­to­ma­ti­ser le ver­se­ment des pres­ta­tions so­ciales. • Sup­pri­mer les al­lo­ca­tions fa­mi­liales et ins­tau­rer une al­lo­ca­tion chô­mage unique. • Ré­com­pen­ser le bé­né­vo­lat et en­cou­ra­ger le mé­cé­nat. • Ins­tau­rer une VIème Ré­pu­blique. • Ne pas ou­vrir les centres com­mer­ciaux le di­manche pour ne pas pé­na­li­ser les pe­tits com­merces des centres-villes. • Va­lo­ri­ser le « Made in France ». • Ins­tau­rer la gra­tui­té dans les tran­sports en com­mun.

« Je dé­plore le pe­tit nombre de par­ti­ci­pants mais j’es­père que ce­la va dé­bou­cher sur quelque chose »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.