EM­PLOI CADRES EN 2019

L’Oise reste le dé­par­te­ment le plus op­ti­miste

L'Observateur de Beauvais - - HAUTS-DE-FRANCE -

EM­PLOI Entre bi­lan sa­tis­fai­sant de l’an­née écou­lée et pré­vi­sions op­ti­mistes pour 2019, la ré­gion Hauts-de-France reste une ré­gion où il fait plu­tôt bon vivre pour les cadres.

« L’op­ti­misme est moins im­por­tant qu’en 2018 mais le pes­si­misme est moins mar­qué » se­lon l’Apec concer­nant ses pré­vi­sions de re­cru­te­ment dans le sec­teur cadre pour les Hautsde-France en 2019. En ef­fet, comme chaque dé­but d’an­née, l’Associatio­n pour l’Em­ploi des Cadres fait le bi­lan de l’an­née écou­lée en terme d’em­ploi de cadres et dé­voile ses pré­vi­sions chif­frées sur ce sec­teur pour l’an­née qui s’amorce.

PLUS DE CRÉA­TIONS D’EM­PLOI EN 2018

Mal­gré un dy­na­misme plus faible qu’au ni­veau na­tio­nal en 2018, la ré­gion Hauts-de-France a con­nu une hausse de 7 % en termes de re­cru­te­ment cadres par rap­port à 2017, comp­tant pas moins de 3 730 créa­tions de postes dans ce sec­teur. Pour l’em­ploi des cadres, la ré­gion se classe par ailleurs troi­sième au ni­veau na­tio­nal, juste der­rière l’Au­vergne-Rhône-Alpes et l’Île-de-France.

PRÉ­VI­SIONS EN BAISSE POUR 2019

Avec une ten­dance tou­jours en des­sous du ni­veau na­tio­nal, les pré­vi­sions de l’Apec pour 2019 pré­voient, au mieux, une évo­lu­tion de 8 % au mieux en termes de re­cru­te­ment cadre dans la ré­gion, contre 10 % au ni­veau na­tio­nal, alors même que dans la four­chette basse, ce chiffre est de moins 1 % pour les Hauts-de-France et de 2% en France. Concrè­te­ment, il est pré­vu entre 16 000 et 17 000 re­cru­te­ments de cadres pour cette an­née.

CROIS­SANCE POUS­SÉE PAR LE NORD-PAS-DE-CA­LAIS

Ce­pen­dant, sur le ter­rain, la réa­li­té est bien plus dis­pa­rate et les in­éga­li­tés de ter­ri­toire se font sen­tir. L’an­cienne ré­gion Nord-Pas-de-Ca­lais connaît des pré­vi­sions de crois­sance bien plus op­ti­mistes que la Pi­car­die. En four­chette basse, la pré­vi­sion est d’une baisse de 11 % en Pi­car­die, contre une hausse de 2 % mi­ni­mum dans les terres du nord. La faute à un ta­pis in­dus­triel qui n’a pas en­core en­ta­mé sa né­ces­saire trans­for­ma­tion ? En tout cas, l’Oise, elle, se porte bien comme le montrent les chiffres de l’Apec. Elle est le dé­par­te­ment où les pré­vi­sions de re­cru­te­ment sont les plus op­ti­mistes, avec 18 % d’en­tre­prises pré­voyant d’aug­men­ter leurs ef­fec­tifs cadres et 3 % seule­ment de so­cié­tés pré­voyant de di­mi­nuer ces ef­fec­tifs. « L’Oise pèse 57 % des offres d’em­ploi cadre dif­fu­sées par l’Apec », pré­cise Ch­ris­tine Ba­dier, res­pon­sable du centre d’Amiens. Cet op­ti­misme plus grand pour les terres isa­riennes s’ex­pli­que­rait en grande par­tie par la proxi­mi­té du dé­par­te­ment d’avec Pa­ris et se­rait lui-même por­té par de grands pôles ma­jeurs d’em­ploi, à sa­voir Beauvais, Creil et Com­piègne.

Avec 18 % de ses en­tre­prises pré­voyant d’aug­men­ter l’ef­fec­tif cadres, l’Oise est le dé­par­te­ment le plus op­ti­miste de la ré­gion Hauts-de-France pour l’an­née 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.