Un la­bel pour les as­so­cia­tions

NOAILLES/ AS­SO­CIA­TION La com­mune a mis en place un la­bel des­ti­né à la re­con­nais­sance of­fi­cielle des as­so­cia­tions de la com­mune et qui don­ne­ra lieu à des droits spé­ci­fiques.

L'Observateur de Beauvais - - NOAILLES -

Lors du der­nier con­seil mu­ni­ci­pal, le maire Be­noît Bi­be­ron a pro­po­sé la créa­tion d’un la­bel « as­so­cia­tion Noaillaise » des­ti­né a sou­li­gner le ca­rac­tère spé­ci­fique de cer­taines as­so­cia­tions dans le pay­sage com­mu­nal. « L’ob­jec­tif est de créer une re­con­nais­sance of­fi­cielle des as­so­cia­tions, et ren­for­cer la re­con­nais­sance col­lec­tive. Fortes de ce la­bel, qui se­ra at­tri­bué aux as­so­cia­tions qui le de­mandent ou sur pro­po­si­tion de la com­mune, elles dis­po­se­ront de droits spé­ci­fiques » « Ce­la ré­pond , pré­cise le maire, aux dif­fi­cul­tés que l’on peu ren­con­trer par­fois, sur le sta­tut de cer­taines as­so­cia­tions » loi de 1901 « , uti­li­sé à mau­vais es­cient, par des per­sonnes qui veulent exer­cer une ac­ti­vi­té lu­cra­tive ou pro­fes­sion­nelle au­tour des loi­sirs en uti­li­sant ce sta­tut d’as­so­cia­tion ». Ce­la n’in­ter­di­ra nul­le­ment qu’une as­so­cia­tion puisse dis­po­ser de re­cettes pour ses ac­tions, mais le but doit res­ter non lu­cra­tif”. Ce­ci per­met­tra donc de bien cla­ri­fier l’at­tri­bu­tion des sub­ven­tions et l’aide ma­té­rielle que peut ap­por­ter la mu­ni­ci­pa­li­té aux as­so­cia­tions, en toute trans­pa­rence. Les cri­tères d’at­tri­bu­tion se­ront suf­fi­sam­ment ob­jec­tifs pour lais­ser la la­ti­tude à la com­mis­sion qui se­ra char­gée de cette at­tri­bu­tion, les cri­tères se­raient les sui­vants : une si­tua­tion ad­mi­nis­tra­tive à jour, la pro­ve­nance des membres et adhé­rents, l’ac­ti­vi­té pro­po­sée sur la com­mune, l’im­pli­ca­tion dans les ma­ni­fes­ta­tions com­mu­nales. L’ac­ces­sion à ce la­bel per­met­tra aux as­so­cia­tions concer­nées d’ac­cé­der a un cer­tain nombre de droits,(prêt de salles, de per­son­nel, ver­se­ment de sub­ven­tion etc..) Mr Bar de­mande si l’at­tri­bu­tion de sub­ven­tion com­mu­nale se­ra liée au la­bel, Mr Bi­be­ron ré­pond que la lo­gique se­rait plu­tôt celle-ci. En ef­fet, ce­la ira de pair avec la créa­tion des cou­pons ou pass « sport », « loi­sirs », « cul­ture » tels qu’an­non­cés du­rant la pré­sen­ta­tion des voeux, l’idée étant de s’adres­ser à tous les jeunes, de dis­po­ser d’une aide ci­blée sur cer­taines ac­ti­vi­tés et leur don­ner les moyens. La pro­po­si­tion est vo­tée à l’una­ni­mi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.