BOURBIER, DU RÊVE AU CAU­CHE­MAR Le bu­teur vic­time d’une double frac­ture ti­bia-pé­ro­né

FOOT­BALL - NA­TIO­NAL 3 L’ASBO s’est im­po­sée à Chan­tilly (0-2) mais a per­du Gaë­tan Bourbier sur bles­sure, bu­teur quelques mi­nutes plus tôt, vic­time d’une double frac­ture ti­bia-pé­ro­né.

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Après sa dé­faite au Tou­quet (3-2), l’équipe pre­mière de l’ASBO, deuxième du clas­se­ment, était en dé­pla­ce­ment chez le der­nier Chan­tilly, le di­manche 24 fé­vrier. Beau­vais de­vait s’im­po­ser afin de gar­der in­tactes ses chances d’ac­ces­sion en fin de sai­son. Le dé­but du match était do­mi­né par les Beau­vai­siens qui ou­vraient le score lo­gi­que­ment à la de­mi-heure de jeu par l’in­ter­mé­diaire de Gaë­tan Bourbier, son pre­mier but de la sai­son (31e, 0-1).

MATCH IN­TER­ROM­PU PEN­DANT PLUS D’UNE HEURE

La joie du Beau­vai­sien était de courte du­rée car, cinq mi­nutes plus tard, c’était le drame (36e). Alors que Gaë­tan Bourbier ve­nait dis­pu­ter le bal­lon au ca­pi­taine de Chan­tilly Alo­fa, la jambe du joueur de l’ASBO, en ex­ten­sion, se bri­sait dans un bruit ef­froyable. Le match était in­ter­rom­pu pen­dant plus d’une heure pour per­mettre aux pom­piers et au SA­MU de s’oc­cu­per du joueur beau­vai­sien, vic­time d’une double frac­ture ti­bia-pé­ro­né. Sur le coup, lo­gi­que­ment, Alo­fa était ex­pul­sé. En se­conde pé­riode, la ren­contre repre- Gaë­tan Bourbier a été vic­time d’une double frac­ture ti­bia-pé­ro­né contre Chan­tilly. (pho­to d’ar­chives) nait avec des joueurs vi­si­ble­ment plus dans le coup. Pour l’anec­dote, le Beau­vai­sien Mayen­ga mar­quait le deuxième but de son équipe (64e, 0-2). C’était le score fi­nal de cette ren­contre. Après cette vic­toire, dans la dou­leur, Beau­vais reste deuxième du clas­se­ment avant de re­ce­voir le troi­sième Amiens AC, le sa­me­di 2 mars. « Mes pen­sées vont bien sûr à Gaë­tan Bourbier, c’est vrai­ment ter­rible, pré­ci­sait Sé­bas­tien Dailly, l’en­traî­neur beau­vai- sien, juste après la ren­contre. Bien sûr il y a la vic­toire, au­jourd’hui, mais elle passe vrai­ment au se­cond plan. Les joueurs ont su se re­mo­bi­li­ser après le drame et ont dé­dié cette vic­toire à leur co­équi­pier ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.