Vur­ro et le gui­ta­riste Ya­rold Pou­paud en ou­ver­ture

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Ven­dre­di 15 mars à 21h à l’Ouvre Boite :

Vers l’âge de dix ans, Ya­rol Pou­paud dé­couvre Chuck Ber­ry en concert. Ce choc gra­ve­ra à ja­mais sa pas­sion pour les gui­tares Gib­sons. Il est sub­ju­gué, quelques an­nées plus tard par An­gus Young, autre grande fi­gure de la marque. Il sou­hait alors de­ve­nir un pro­fes­sion­nel de la six cordes. Confir­ma­tion dans les an­nées 90 avec la FFF. Groupe phare de fu­sion qui con­naî­tra un vaste suc­cès. Ac­tuel­le­ment, le gui­ta­riste se concentre sur­tout sur sa car­rière so­lo, ré­vé­lant au pu­blic qu’il pos­sède aus­si des in­to­na­tions vo­cales bien roots et des com­po­si­tions faites pour le live.

Ven­dre­di 15 mars à 21h à l’Ouvre

Ya­rold ( 1er à gauche sur la pho­to) a pris la di­rec­tion de Beau­vais où il ou­vri­ra ce soir le Blues au­tour du Zinc.

est com­plè­te­ment al­lu­mé et illu­mi­né. Aus­si frap­pa­dingue que son illustre com­pa­triote Sal­va­dor Da­li dont il a gar­dé l’exu­bé­rance. La vir­tuo­si­té de ce jeune mul­ti-ins­tru­men­tiste est im­pres­sion­nante. Ce Mi­no­taure évo­lue dans un la­by­rinthe fait d’ins­tru­ments et d’ob­jets de toutes sortes. Vous al­lez ado­rer les clo­chettes et les gre­lots de la bête. Sans ou­blier ses cornes, très utiles pour frap­per ses cym­bales. Le monstre ex­celle dans un one-man-band de type ga­rage brut, fa­çon bas­tringue car­na­va­lesque. Le pu­blic ap­pré­cie l’éner­gie de son rock and roll et de son boo­gie-woo­gie bien cor­sé aux épices ibé­riques.

Boite : Vur­ro Ta­rif plein 18€

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.