3 mois de pri­son en plus des 11 ans pour du can­na­bis

L'Observateur de Beauvais - - FAITS DIVERS -

Cette af­faire passe en vi­sio con­fé­rence puisque l’un des prévenus, Syl­vain* est in­car­cé­ré à la pri­son de Beau­vais. Son ex com­pagne, Flo­rence* co-pré­ve­nue est pré­sente. Flo­rence em­mène en­vi­ron 3 fois par mois sa fille rendre vi­site à son père. En jan­vier 2019, suite à l’un de ces par­loirs, Syl­vain est fouillé. Il est alors en pos­ses­sion de 56g de ré­sine de can­na­bis. In­ter­ro­gée, la pré­ve­nue nie avoir re­mis cette drogue. D’ailleurs lui ex­plique que c’est au centre qu’il se l’est pro­cu­rée et il vou­lait qu’au contraire elle sorte cette mar­chan­dise « car j’en avais trop. Elle n’a pas vou­lu la prendre ». Puis il ajoute : « je l’avais pris pour qu’on ne le trouve pas dans la cel­lule pen­dant une fouille » . La pro­cu­reure ne croit pas la ver­sion de l’homme. Compte te­nu du lourd ca­sier du pré­ve­nu,17 men­tions et une ac­tuelle in­car­cé­ra­tion pour 11 ans, elle re­quiert 5 mois de pri­son pour lui et 3 mois avec sur­sis pour la jeune femme. Elle re­fuse la de­mande de non ins­crip­tion sur le ca­sier ju­di­ciaire, ex­trait n°2. Me Sal­mon, l’avo­cate de Flo­rence, fait re­mar­quer que sa cliente tra­vaille ré­gu­liè­re­ment et qu’une ins­crip­tion, en cas de condam­na­tion, la pri­ve­rait de son em­ploi ac­tuel. « Il n’y a au­cune preuve de sa culpa­bi­li­té » . Le tri­bu­nal pro­nonce la re­laxe pour la pré­ve­nue et condamne Syl­vain à 3 mois de pri­son. *Pré­noms chan­gés. Syl­vain s’ap­pelle Sieg­fried

56 grammes de can­na­bis avaient été re­trou­vés sur le pré­ve­nu après la vi­site de sa com­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.