LA POSE AU PLAN D’EAU DU CA­NA­DA

Sous la plage, les ani­ma­tions

L'Observateur de Beauvais - - BEAUVAIS -

PLAN D’EAU DU CA­NA­DA Ah Ca­na­da Beach, ça sent bon les va­cances ! Avant, pen­dant et après la ca­ni­cule, les plus jeunes ont pu se ra­fraî­chir, faire des châ­teaux de sable, pro­fi­ter des ani­ma­tions et jeux pro­po­sés par l’équipe d’ani­ma­tion. Et ce n’est pas fi­ni parce qu’en août, la plage est ou­verte !

1 LI­BER­TÉ. Ici, dans le sable, c’est co­ol, on peut ram­per tran­quille­ment sans qu’on ne me dise rien. 2 VIVE LA PLAGE. Moi je prends la pose avant d’al­ler m’éclater dans les jeux de Ca­na­da beach. 3 FRAI­CHEUR. Avant la ca­ni­cule, on pro­fite de la plage du plan d’eau du Ca­na­da pour s’éclater avec les nom­breuses ani­ma­tions.

4 EN­TRAέNE­MENT. Comme les Bré­si­liens, le foot sur la plage, c’est l’en­droit idéal pour progresser tech­ni­que­ment, n’est-ce pas M. Ney­mar su­per ju­nior !

8 SOU­RIRE. Que de­man­der de plus ! Certes il n’y a pas la mer mais ici on peut tout faire dans le sable et se bai­gner aus­si !

5 ANI­MA­TION. Il y a des ani­ma­tions pour tous les jeunes et moins jeunes au plan d’eau. On peut éga­le­ment jouer aux dames, au puis­sance 4, sur des mo­dèles en taille réelle.

7 RE­VERS. Cer­tains pré­fèrent d’autres jeux de balles comme le tennis de table qui donne lieu à des par­ties achar­nées.

S WING. Bon et ben voi­là une idée que l’on pour­rait mettre en place à de­meure, un mi­ni golf juste pour amé­lio­rer notre swing très ra­pi­de­ment.

6 FOU DE FOOT. Ah, que ne fe­rait-on pas sans la pe­tite balle de foot ! Même au plan d’eau, le bal­lon n’est ja­mais loin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.