Des tests de Vis­kase qui avaient dé­jà in­quié­té les ri­ve­rains

L'Observateur de Beauvais - - OPINIONS -

Le 12 juin der­nier, de nom­breux ri­ve­rains de la rue des an­ciens com­bat­tants et de la rue Lu­cien-Lainé avaient eu la sur­prise de dé­cou­vrir l’eau du bras du Thé­rain qui longe leur ha­bi­ta­tion de­ve­nir verte fluo. Se­lon la pré­fec­ture, il s’agis­sait d’une sé­rie de tests me­nés par la so­cié­té Vis­kase sur ses ré­seaux d’éva­cua­tion des eaux à l’aide d’un co­lo­rant tra­ceur fluo­res­cent : la fluo­res­céine. Ce pro­duit cou­ram­ment uti­li­sé dans le corps mé­di­cal et par des pro­fes­sion­nels de la plom­be­rie n’avait « pas de consé­quence sur les mi­lieux aqua­tiques » se­lon la pré­fec­ture. Mal­gré tout, le maire ad­joint en charge de l’en­vi­ron­ne­ment, Jean-Luc Bour­geois, s’était mon­tré aga­cé Le 12 juin, la ri­vière avait dé­jà pris une bien étrange co­lo­ra­tion verte fluo qui avait sus­ci­té l’in­quié­tude des ri­ve­rains. par l’attitude de l’en­tre­prise Vis­kase qui n’avait pas fait de dé­cla­ra­tion préa­lable auprès des ser­vices de la DREAL : « Nous n’avons pas été pré­ve­nus, ce n’est pas la pre­mière fois qu’on a des sou­cis, ça ar­rive très sou­vent, au moins 2 à 3 fois par an... » avait-t-il re­gret­té. Mar­di, au ca­bi­net du maire, on confirme bien que la fluo­res­céine n’a pas eu de consé­quence sur l’en­vi­ron­ne­ment mais que chez Vis­kase, on avait eu la main lourde sur le pro­duit. «L’eau au­rait dû être seule­ment trou­blée et non pas de­ve­nir opaque» .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.