«Le mar­ché bio a be­soin de plus de com­mer­çants et d’ani­ma­tions»

L'Observateur de Beauvais - - BEAUVAIS -

CENTRE VILLE

Di­manche 4 août, comme tous les pre­miers di­manches du mois de­puis main­te­nant plus d’un an, se tient, place Jeanne-Ha­chette, le tra­di­tion­nel mar­ché bio. En ce mois d’août, très peu de com­mer­çants ont fait le dé­pla­ce­ment, au grand re­gret des quelques Beau­vai­siens pré­sents. A l’oc­ca­sion de notre ve­nue, nous avons ren­con­tré “la pe­tite fro­ma­gère” pré­sente de­puis le dé­but de ce mar­ché et qui nous donne son point de vue sur cette ini­tia­tive. «Je m’ap­pelle Tif­fa­ny (La pe­tite fro­ma­gère), avec mon ma­ri, nous sommes ori­gi­naires de Ver­de­rel près de Beau­vais et nous avons dé­bu­té il y a un an et de­mi. Je suis pré­sente sur ce mar­ché de­puis son ou­ver­ture il y a en­vi­ron un an. Au dé­but, je me rap­pelle il y avait beau­coup de monde mais mal­heu­reu­se­ment, au fil du temps, il y a eu de moins en moins de com­mer­çants et par consé­quent moins de monde. Pour que ce mar­ché per­dure, il fau­drait qu’il y ait plus d’ani­ma­tions au­tour du mar­ché. Je pense que ce mar­ché a un ave­nir car les gens sont prêts à payer un peu plus cher, à condi­tion d’avoir de la qua­li­té».

Pré­sente de­puis le lan­ce­ment du mar­ché bio,Tif­fa­ny croit en l’ave­nir du mar­ché à la condi­tion qu’il y ait plus de com­mer­çants et d’ani­ma­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.