La com­mune re­cherche le « GM » de Fer­court…

L'Observateur de Beauvais - - AUTOUR DE BEAUVAIS -

Sainte-Ge­ne­viève

Le 31 août 1944, la com­mune était li­bé­rée de l’oc­cu­pant na­zi. Date his­to­rique, com­mé­mo­rée chaque an­née. Il y a quelque temps, Jac­que­line Van­ber­sel avait lu, lors de cette cé­ré­mo­nie, une cu­rieuse lettre ex­pé­diée par un Amé­ri­cain, qui ra­con­tait qu’il s’est trou­vé être le pre­mier sol­dat US à pé­né­trer avec sa mo­to, en mis­sion de re­con­nais­sance, par le nord de la com­mune alors que les troupes al­le­mandes en sor­taient par le sud. « Un homme, avec une canne, m’a ap­pro­ché, je ne pou­vais com­prendre sa langue, mais ses étreintes en di­saient beau­coup. Il m’a glis­sé dans la poche une en­ve­loppe…elle conte­nait une lettre si­gnée » G.M Ste Ge­ne­viève / pe­tit Fer­court Oise « et une mé­daille » croix de la grande guerre « . Il s’avé­ra à la lecture de la lettre que ce M. » GM « avait été bles­sé, d’où la mé­daille, et qu’il avait dé­ci­dé de la pré­sen­ter au pre­mier sol­dat al­lié qu’il verrait…. Mal­gré toutes les re­cherches ef­fec­tuées il n’a pas été pos­sible d’iden­ti­fier ce » GM , c’est pour­quoi lors de la cé­ré­mo­nie, un ap­pel aux té­moi­gnages a été lan­cé, afin que qui­conque ayant des élé­ments per­met­tant cette iden­ti­fi­ca­tion, se ma­ni­feste au­près de la mairie.

Lors de la cé­ré­mo­nie de la li­bé­ra­tion, la maire a lan­cé un ap­pel pour avoir plus d’in­for­ma­tions sur un sol­dat qui au­rait été le pre­mier à ren­trer dans la com­mune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.