L’USAP tombe de haut

FOOT­BALL - COUPE DE FRANCE Mal­gré une nette su­pé­rio­ri­té tech­nique, l’USAP s’est fait sur­prendre par For­me­rie, 2-1 après pro­lon­ga­tions, lors du 2e tour de la Coupe de France.

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Le di­manche 1er sep­tembre, l’USAP (D2), qui avait éli­mi­né Fou­que­nies au tour pré­cé­dent, était en dé­pla­ce­ment à For­me­rie (D3) pour le compte du deuxième tour de la coupe de France. Pour ce match, l’en­traî­neur beau­vai­sien, Sébastien Per­reux, avait dé­ci­dé de mo­di­fier consi­dé­ra­ble­ment son équipe avec le re­tour de va­cances de cer­tains joueurs. En pre­mière pé­riode, mal­gré une nette su­pé­rio­ri­té, no­tam­ment sur le plan tech­nique, l’USAP ne par­ve­nait pas à ou­vrir le score, mal­gré plu­sieurs oc­ca­sions. Les Beau­vai­siens se heur­taient à une va­leu­reuse équipe de For­me­rie qui se bat­tait bec et ongles sur tous les bal­lons.

ÉGALISATIO­N DANS LES ARRÊTS DE JEU

Ain­si, à la pause, le score était nul et vierge (0-0). En dé­but de se­conde pé­riode, les Beau­vai­siens pas­saient la sur­mul­ti­pliée et T. Se­gré­tain ou­vrait le score à la suite d’un mou­ve­ment col­lec­tif (55e, 0-1). Suite à cette réa­li­sa­tion, les joueur des l’USAP se conten­taient de faire tour­ner le bal­lon en at­ten­dant la fin de match. Mais dans les arrêts de jeu, For­me­rie, qui n’avait pas ab­di­qué, éga­li­sait à la sur­prise gé­né­rale (92e, 1-1) et ob­te­nait ain­si le droit de dis­pu­ter les pro­lon­ga­tions. Puis, à la 117e mi­nute, For­me­rie ob­te­nait un pe­nal­ty à la suite d’une main dans la sur­face. For­me­rie ne lais­sait pas pas­ser l’oc­ca­sion de rem­por­ter cette ren­contre en trans­for­mant ce pe­nal­ty (1-2). C’était le score fi­nal de cette ren­contre. Après cette éli­mi­na­tion, les Beau­vai­siens dé­bu­te­ront le cham­pion­nat le di­manche 8 sep­tembre par un dé­pla­ce­ment chez la ré­serve de Mé­ru.

« AGRESSIFS DANS LE BON SENS DU TERME »

« Je vou­drais tout d’abord fé­li­ci­ter l’équipe de For­me­rie, sa­luait Da Cruz Sur­rei­ra, co-pré­sident de l’USAP. Au­jourd’hui, ils ont été agressifs dans le bon sens du terme. Nous avions dé­ci­dé pour cette ren­contre de faire tour­ner notre ef­fec­tif en in­té­grant des joueurs re­ve­nus de va­cances. Une chose est sûre, no­tam­ment sur le plan of­fen­sif, nous n’avons pas été à la hau­teur. J’es­père que cette dé­faite nous ser­vi­ra de le­çon ». L’USAP a laissé échap­per la qua­li­fi­ca­tion dans les arrêts de jeu et a été pu­ni à quelques mi­nutes de la fin des pro­lon­ga­tions. (pho­to d’ar­chives)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.