ALLONNE ET AU­NEUIL CORRIGÉS Dé­faites contre des équipes de di­vi­sion in­fé­rieure

FOOT­BALL - COUPE DE FRANCE Mul­tien (D2) et Breuil-le-Sec (D3) se sont respective­ment im­po­sés face à Allonne (D1) et Au­neuil (D2) lors du deuxième tour de la Coupe de France. Bresles s’est fait peur.

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Au­neuil a lour­de­ment chu­té à do­mi­cile face à Breuil-le-Sec (0-4) et quitte la Coupe de France par la pe­tite porte. (pho­to : Fa­ce­book As­so­cia­tion spor­tive Au­neuil foot­ball) Grâce à un dou­blé de Jé­ré­my Le­febvre, Ons-en-Bray ac­cède au 3e tour de la Coupe de France (suc­cès 2-1 contre Coye la Forêt). « Glo­ba­le­ment, nous avons do­mi­né les dé­bats et le but ins­crit juste avant la pause nous a fait du bien dans les têtes et est ve­nu ré­com­pen­sé nos bonnes 45 pre­mières mi­nutes. Nous avons réus­si à faire le break en 2e pé­riode, et avons gé­ré, tout en res­tant so­lide et com­ba­tif lors de la ré­duc­tion du score ad­verse à la 75e » , confiait le nou­veau coach des jaune et bleu, Xa­vier Bau­douin.

Mul­tien (D2) – Allonne (D1) : 3-0

Re­tour à la com­pé­ti­tion com­pli­quée pour Allonne qui s’in­cline 3-0 sur la pe­louse de Mul­tien. « Nous en­cais­sons deux buts contre le cours du jeu en pre­mière pé­riode, et der­rière, nous ne sommes pas par­ve­nus à re­ve­nir. Ce­la se voit qu’il y a un peu d’ar­gent qui rentre en face… Main­te­nant, c’est dom­mage car la Coupe de France est tou­jours quelque chose d’im­por­tant dans la vie d’un club. Ce­la ra­mène du monde au stade, ap­porte des nou­velles re­cettes… mal­heu­reu­se­ment, il n’y au­ra pas de ça cette an­née à Allonne » , sou­pi­rait Yvan Pi­not.

Au­neuil (D2) – Breuil-le-Sec (D3) : 0-4

Grosse dé­cep­tion pour Au­neuil qui s’in­cline 0-4 à l’oc­ca­sion de la ré­cep­tion de Breuil-le-Sec. « C’est une dé­faite nette et sans ba­vure, confiait Cyril Bou­hen­ry à sa sor­tie des ves­tiaires. Nous avons fait un non-match dans l’en­vie et l’en­ga­ge­ment. Face à un bel ad­ver­saire, ce­la ne par­donne pas. Main­te­nant, il faut res­ter po­si­tif, car de toute fa­çon, la seule chose que nous au­rions pu es­pé­rer en Coupe de France, c’est de ramener les maillots. En tout les cas, j’at­tends une ré­ac­tion de l’équipe et du coach lors de la pro­chaine ren­contre (Chaumont B). Même si nous sommes dé­çus, nous n’al­lons pas ab­di­quer, et non il n’y a pas le feu à Au­neuil ».

Grand­vil­liers (D1) – Hermes (D2) : 2-1

L’ou­ver­ture du score de Me­ha­di, suite à un ex­ploit per­son­nel, au­ra été vaine. Hermes s’est in­cli­né 2-1 sur la pe­louse de Grand­vil­liers. « Phy­si­que­ment, nous sommes en­core creux, il nous manque en­core une quin­zaine de mi­nutes dans les jambes. C’est dom­mage car nous avions mar­qué en pre­mier mais der­rière, nous avons re­cu­lé... », sou­pi­rait Be­noit Fa­bu­rel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.