PÂTISSIER DE­PUIS 42 ANS Les six spé­cia­li­tés ima­gi­nées par Éric Vers­luys

GRANDVILLI­ERS Éric Vers­luys est pâtissier de­puis 42 ans. Pour le plai­sir de créer et d’in­ven­ter de nou­velles sa­veurs, l’ar­ti­san a créé six spé­cia­li­tés ins­pi­rées du ter­roir lo­cal.

L'Observateur de Beauvais - - TERROIR GOURMAND -

La pre­mière, ce sont les Dé­lices de Pi­car­die Verte, « une pra­line rou­lée dans des amandes ef­fi­lées ». Il a créé en­suite la Mon­naie du pape « pas­tille de cho­co­lat blanc, au lait ou noir avec un grué de ca­cao des­sus » Il in­vente la Mon­naie de Grandvilli­ers pour les 800 ans de la ville en 2012, « des pas­tilles avec perles de cho­co­lat et éclats de noix de pé­can ».

Puis il ima­gine les Cailloux des Evois­sons. Gris comme le gra­vier de la ri­vière, « c’est un pra­li­né à la can­nelle rou­lé dans un paille­té de cho­co­lat ». Quelques an­nées plus tard, Eric Vers­luys in­vente les Gri­gno­tines. « C’est de la nou­ga­tine pra­line et amandes ». En­fin, il est aus­si un des der­niers pâ­tis­siers de l’Oise à fa­bri­quer les tuiles du Beauvaisis. Pas celles en ar­gile cuite des mai­sons an­ciennes mais des tuiles à déguster « pra­li­né et cho­co­lat », sé­chées sur un rou­leau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.