Saint-Jean : pri­vés d’eau pen­dant une se­maine

La chauf­fe­rie de la ré­si­dence J.-Ha­chette inon­dée BEAUVAIS Suite à l’inon­da­tion de la chauf­fe­rie, les 180 ha­bi­tants de la ré­si­dence Jeanne-Ha­chette se sont re­trou­vés pour une par­tie, pri­vés d’eau. Le syn­dic de co­pro­prié­té et la ville ont ré­agi.

L'Observateur de Beauvais - - LA UNE - Jim­my Hau­te­cloche

Dans le quar­tier Saint-Jean, le dys­fonc­tion­ne­ment d’une vanne et l’inon­da­tion d’une chauf­fe­rie a pri­vé d’eau pen­dant six jours une par­tie des 180 ha­bi­tants des quatre bâ­ti­ments qui com­posent la ré­si­dence Jeanne-Ha­chette. La si­tua­tion est re­ve­nue à la nor­male mar­di 1er oc­tobre à mi­di.

SOUS 1,20 M D’EAU

Mer­cre­di 25 sep­tembre, à l’in­té­rieur de la chauf­fe­rie qui des­sert en eau chaude et froide, les bâ­ti­ments de la ré­si­dence Jeanne-Ha­chette, une vanne lâche. La chauf­fe­rie se re­trouve inon­dée, le sys­tème de pom­page et l’ar­moire élec­trique sont sous 1,20 m d’eau. Toutes les ins­tal­la­tions sont à l’ar­rêt. Pen­dant près de six jours, cer­tains ha­bi­tants de ces tours, ceux de­meu­rant du 6e au 10e étage vont se re­trou­ver en grande par­tie pri­vés d’eau. Con­tac­tée, Au­drey Hor­cholles, dé­lé­guée de ges­tion pour la FIGA (Frame In­dus­trielle de ges­tion ad­mi­nis­tra­tive), le syn­di­cat en charge de cette co­pro­prié­té, re­vient sur les faits : « À notre de­mande, Véo­lia est in­ter­ve­nue en ur­gence, le soir-même et a chan­gé la vanne. L’eau froide a été im­mé­dia­te­ment ré­ta­blie ». Elle ex­plique que les pom­piers sont in­ter­ve­nus pour pom­per l’eau. Les ma­chines qui ont « grillé » lors de l’inon­da­tion ont été ré­cu­pé­rées pour être en­voyées « au sé­chage à l’usine »: « Ce­la pre­nait moins de temps que d’en re­com­man­der de nou­velles, on a pu toutes les ré­cu­pé­rer ». Mal­heu­reu­se­ment, en l’ab­sence de ma­chines pour pom­per, les ap­par­te­ments des étages su­pé­rieurs ne per­ce­vaient que « peu de pres­sion lors des heures creuses et un mince fi­let d’eau lors des heures pleines ». La FIGA rap­pelle que des packs d’eau ont été dis­tri­bués par la Ville et Véo­lia le mer­cre­di, puis qu’ils ont pris le re­lais en as­su­rant des dis­tri­bu­tions le jeu­di et le ven­dre­di. L’eau chaude a été re­mise en place le ven­dre­di. Il au­ra fal­lu at­tendre ce mar­di 1er oc­tobre à mi­di pour que tout soit re­mis en place, un dé­lai qu’es­time res­pec­table la FIGA, étant don­né la si­tua­tion.

DIS­TRI­BU­TION DE PACKS D’EAU ET 2 VANNES REM­PLA­CÉES

De son cô­té, la mu­ni­ci­pa­li­té, par le biais de Yan­nick Plot­tu, le res­pon­sable de son ser­vice eau, sou­ligne que cet in­ci­dent s’étant dé­rou­lé sur le do­maine pri­vé, ce­la n’est pas de son res­sort. Le res­pon­sable sou­ligne ce­pen­dant que Pierre Mi­che­li­no, le maire-ad­joint, s’est ren­du sur place au­près des ad­mi­nis­trés dès le mer­cre­di et qu’une dis­tri­bu­tion de packs d’eau a eu lieu. La ville a éga­le­ment pro­fi­té de cet in­ci­dent pour de­man­der à Véo­lia de chan­ger sa propre vanne sur le do­maine pu­blic qui sert à ali­men­ter les quatre bâ­ti­ments : « On s’est ren­du compte à cette oc­ca­sion que cette vanne avait un pro­blème d’étan­chéi­té, on a fait d’une pierre deux coups, ain­si si ce­la se re­pro­duit, ce­la per­met­tra de cou­per l’ali­men­ta­tion en haut plus ra­pi­de­ment et d’iso­ler plus fa­ci­le­ment le pro­blème ».

Une par­tie des ha­bi­tants des 4 bâ­ti­ments de la ré­si­dence Jeanne Ha­chette se sont re­trou­vés pri­vés d’eau pen­dant 6 jours, en cause une inon­da­tion de la chauf­fe­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.