VIC­TOIRE AU BOUT DU SUS­PENSE Le BRC joue avec le feu

RUG­BY - FÉ­DÉ­RALE 2 Mal­gré six es­sais contre deux pour Or­léans, le BRC, trop in­dis­ci­pli­né, a fait la dif­fé­rence dans les ar­rêts de jeu pour s’im­po­ser sur le fil face à Or­léans (34-29).

L'Observateur de Beauvais - - SPORTS -

Pour son pre­mier match en noc­turne de la sai­son, le BRC (Beau­vais rug­by club), deuxième du cham­pion­nat et in­vain­cu cette sai­son, re­ce­vait le der­nier de la classe Or­léans, le sa­me­di 12 oc­tobre. Outre la vic­toire, l’ob­jec­tif était de prendre le point du bo­nus of­fen­sif. Dans ce match, il ne fal­lait pas ar­ri­ver en re­tard puisque Cor­ra­di ins­cri­vait le pre­mier es­sai beau­vai­sien dès la pre­mière mi­nute (5-0). Si Or­léans ré­dui­sait le score à la fa­veur d’une pé­na­li­té (8e, 5-3), Beau­vais re­pre­nait ses dis­tances avec un deuxième es­sai col­lec­tif, trans­for­mé par Al­me­la (10e, 12-3). Or­léans ne bais­sait pas pa­villon et ins­cri­vait une pé­na­li­té peu avant la de­mi-heure de jeu (26e, 12-6). Pire, juste avant la pause, Or­léans ins­cri­vait un es­sai col­lec­tif trans­for­mé (40e, 12-13).

JEAN-PIERRE LALLOZ : « CER­TAINS SONT SOR­TIS DU MATCH »

Dès le dé­but de la se­conde pé­riode, les vi­si­teurs ins­cri­vaient trois nou­veaux points à la fa­veur d’une pé­na­li­té (1216). Le BRC ré­agis­sait par un es­sai de Cor­ra­di (50e, 17-16), puis pre­nait le large grâce à un es­sai de Tra­mon (58e, 22-16). Mais une fois en­core, une pé­na­li­té ra­me­nait Or­léans dans le match peu après l’heure de jeu (62e, 22-19). Dans ce ma­no à ma­no, un es­sai trans­for­mé de Meg­doud per­met­tait aux Beau­vai­siens de re­prendre un peu de marge (68e, 29-19), mais Or­léans re­ve­nait à la fa­veur d’un es­sai trans­for­mé (29-26). La crainte s’ins­tal­lait dans les têtes beau­vai­siennes, et les vi­si­teurs en pro­fi­taient pour éga­li­ser sur pé­na­li­té (75e, 29-29). Alors qu’on s’ache­mi­nait vers un ré­sul­tat nul, Beau­vais ar­ra­chait la dé­ci­sion dans les ar­rêts de jeu à la fa­veur d’un es­sai de Yon­keu (80e, 34-29). C’était le score fi­nal de cette ren­contre. « Après le dé­but du match, les joueurs ont cer­tai­ne­ment pen­sé que le match se­rait une for­ma­li­té et cer­tains sont sor­tis du match, re­gret­tait Jean-Pierre Lalloz, l’en­traî­neur du BRC. Fi­na­le­ment, avec six es­sais contre deux pour Or­léans, nous avons rem­por­té ce match dans les ar­rêts de jeu, mais là, les joueurs ne peuvent s’en prendre qu’à eux­mêmes, j’es­père que ce­la ser­vi­ra de le­çon ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.