COCK­TAIL DAN­GE­REUX Hé­roïne+al­cool+can­na­bis = ac­ci­dent

SA­CY-LE-PE­TIT Ju­gé pour un ac­ci­dent alors qu’il était po­si­tif à l’al­cool, l’hé­roïne et can­na­bis, le conduc­teur écope de 3 mois de pri­son avec sur­sis.

L'Observateur de Beauvais - - FAITS DIVERS / TRIBUNAL -

Ar­naud, 42 ans, ha­bite à Sa­cy-le-Pe­tit. Mais il est pour­sui­vi pour des faits qui ont eu lieu à Gu­jan Mes­tras (en Gi­ronde) le 17 sep­tembre 2015. Le pré­ve­nu a fait l’ob­jet de plu­sieurs si­gni­fi­ca­tions d’or­don­nances pé­nales, mais il n’y ré­pon­dait pas. D’où le fait qu’il soit ju­gé à Beauvais, quatre ans après les faits.

JU­GÉ QUATRE ANS APRÈS LES FAITS

Le 17 sep­tembre 2015, les gen­darmes sont re­quis pour un ac­ci­dent ma­té­riel de la cir­cu­la­tion. Ar­naud, le conduc­teur, est seul en cause. L’éthy­lo­test se ré­vèle po­si­tif tout comme le test sa­li­vaire. Les ana­lyses ré­vèlent une pré­sence de can­na­bis et de co­caïne. « J’ai beau­coup consom­mé du can­na­bis et de l’hé­roïne par le pas­sé. C’était il y a dix ans. J’ai ar­rê­té dès que ma fille est née. Ce jour-là, la consom­ma­tion du can­na­bis était oc­ca­sion­nelle. Je sor­tais d’une jour­née de ven­dange », se dé­fend le pré­ve­nu à la barre du tri­bu­nal. Le pro­cu­reur note que le pré­ve­nu as­sume les faits, mais « la prise de sang ré­vèle qu’il avait 1,50 mg d’al­cool par litre d’air ex­pi­ré (soit six fois plus que le taux d’al­cool au­to­ri­sé) et qu’il Le conduc­teur avait été dé­pis­té po­si­tif à la co­caïne et au can­na­bis lors du contrôle sa­li­vaire après l’ac­ci­dent. avait consom­mé des stu­pé­fiants. Sa grande né­gli­gence fait qu’il se re­trouve seule­ment au­jourd’hui de­vant le tri­bu­nal. Il a sept men­tions sur son ca­sier et se trouve en ré­ci­dive lé­gale ». Il constate l’an­nu­la­tion du per­mis, et re­quiert quatre mois de pri­son avec sur­sis, 140 heures de tra­vail d’in­té­rêt gé­né­ral, l’obli­ga­tion de tra­vailler et de suivre des soins. Le tri­bu­nal condamne Ar­naud à trois mois de pri­son avec sur­sis et l’obli­ga­tion de 140 heures de tra­vail d’in­té­rêt gé­né­ral, l’obli­ga­tion de suivre des soins pour ses dif­fé­rentes ad­dic­tions. Le tri­bu­nal a éga­le­ment pro­non­cé six mois de sus­pen­sion du per­mis de conduire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.