Des dis­cus­sions pour re­prendre le lo­cal des chaus­sures Le­coeur

L'Observateur de Beauvais - - BEAUVAIS -

PLACE JEANNEHACH­ETTE

Dé­but 2020, le plus an­cien ma­ga­sin de chaus­sures de Beau­vais, Le­coeur, place Jeanne-Ha­chette, fer­me­ra ses portes, faute de re­pre­neur. Ce dé­part va lais­ser un grand vide dans l’hy­per centre de Beau­vais, même si le lo­cal in­té­resse des com­mer­çants.

“LA PE­TITE MAI­SON” IN­TÉ­RES­SÉE

Vic­tor De­bil-Caux, qui tient la bou­lan­ge­rie an­ces­trale “Main et Le­vain”, ave­nue Mar­cel-Das­sault, am­bi­tionne d’ou­vrir un point de vente dans le centre-ville. Il se dit « po­ten­tiel­le­ment » in­té­res­sé par cette bou­tique et a com­men­cé des dé­marches pour une fu­ture im­plan­ta­tion. « C’est très com­pli­qué avec le ven­deur, il n’y a rien de si­gné, confie le bou­lan­ger. Je pense que nous jouons le lièvre pour quel­qu’un d’autre ». En cou­lisses, les res­pon­sables de la bras­se­rie “La Pe­tite Mai­son”, si­tuée rue Car­not, se mon­tre­raient éga­le­ment in­té­res­sés par l’em­pla­ce­ment.

Vic­tor De­bil-Caux am­bi­tionne d’ou­vrir un point de vente de sa bou­lan­ge­rie an­ces­trale, place Jeanne-Ha­chette. (pho­to d’ar­chives).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.