Sa­lon du livre : les au­teurs et le pu­blic ré­pondent pré­sents

L'Observateur de Beauvais - - NOAILLES -

C’est Joëlle Car­bon­nier qui a la pre­mière res­sen­ti l’en­vie de créer un sa­lon du livre. Etant Her­moise, il était na­tu­rel de choi­sir sa ville pour créer l’évè­ne­ment. Joëlle, qui vient juste de pu­blier son troi­sième ou­vrage « mais non, tout va bien » a par­ta­gé son idée avec As­sia-Prin­temps Gi­bi­ri­la, qui en est, elle, à son trei­zième ou­vrage pu­blié. La col­la­bo­ra­tion entre les deux au­teurs s’avère fé­conde, après de nom­breux contacts, ce sont plus de 30 au­teurs et édi­teurs qui dé­cident de ve­nir par­ti­ci­per à l’évé­ne­ment. Pour ceux qui n’ont pu joindre cette pre­mière édi­tion, une liste d’at­tente est créée pour la pro­chaine… Le but re­ven­di­qué des deux co-or­ga­ni­sa­trices : mon­trer que le livre n’est pas mort ! Dans ce sa­lon clair et bien or­ga­ni­sé, il est pos­sible de ren­con­trer des au­teurs et sur­tout des vi­si­teurs amou­reux des livres. La sur­prise de dé­cou­vrir des ou­vrages to­ta­le­ment in­con­nus, et quel­que­fois im­pro­bables ajoute au charme d’une telle ex­po­si­tion, des per­son­na­li­tés se dé­tachent, in­tri­gantes telle Eli­sa­beth Re­gard et sa va­ria­tion sur les noms de villes et vil­lages, Her­vé Hya­cinthe qui se re­ven­dique poète ou­vrier, Lu­cien de la lune qui os­cille entre rêve et réa­li­tés, ou le très pro­li­fique Ab­del­ka­rim Bel­ka­cem, qui conte à loi­sir son Ma­roc na­tal.

Le maire Gre­go­ry Pa­landre ac­cueille les deux or­ga­ni­sa­trices du sa­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.