Em­plois francs : des primes pour les de­man­deurs d’em­ploi des « quar­tiers po­pu­laires »

L'Observateur de Beauvais - - SPÉCIAL EMPLOI -

C’est une nou­velle ex­pé­ri­men­ta­tion qui donne des ré­sul­tats sur le ter­rain. Les ha­bi­tants des « quar­tiers po­pu­laires » souffrent de dis­cri­mi­na­tion à l’em­bauche. Les pou­voirs pu­blics ont créé les em­plois francs pour lut­ter contre ce phé­no­mène. Le concept est simple : l’em­ployeur qui em­bauche pour une du­rée dé­ter­mi­née ou in­dé­ter­mi­née un de­man­deur d’em­ploi ré­si­dant dans un quar­tier prio­ri­taire de la po­li­tique de la ville peut bé­né­fi­cier d’une prime. De­puis le 1er avril 2019, le dis­po­si­tif s’ap­plique dans dans tous les quar­tiers po­pu­laires en ré­gion. Elle est d’ailleurs en pointe avec 3 085 de­mandes ac­cep­tées. Et ce­la con­cerne sur­tout des per­sonnes entre 26 et 49 ans. La res­tau­ra­tion ra­pide, l’aide à do­mi­cile, la res­tau­ra­tion tra­di­tion­nelle, le net­toyage et les centres d’ap­pels sont par­ti­cu­liè­re­ment concer­nés. Le mon­tant de l’aide fi­nan­cière ac­cor­dé pour un em­ploi franc est de 5 000 eu­ros par an pen­dant trois ans maxi­mum pour un CDI.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.