PLU­SIEURS JUSTES RE­CON­NUS DANS LE LI­VRA­DOIS-FO­REZ

La Gazette de Thiers - - LE DOSSIER -

Les couples Pillière et Rol­hion, qui étaient de fer­vents ca­tho­liques, étaient agri­cul­teurs dans le ha­meau de La­champ. Les Pillière avaient quatre en­fants : deux étaient pri­son­niers de guerre et deux autres vi­vaient à la ferme. Pierre, alors conseiller mu­ni­ci­pal, et Eu­gé­nie Rol­hion avaient trois en­fants qui vi­vaient avec eux. Jus­qu’à la fin de la guerre, les deux couples ca­chèrent l’iden­ti­té des en­fants et les pro­té­gèrent. Après la li­bé­ra­tion, Da­vid et Mar­ti­nette re­trou­vèrent leurs pa­rents. Da­vid, dans un té­moi­gnage, as­su­ra avoir été trai­té « avec af­fec­tion et cha­leur ». Ma­rius Pillière le pro­té­gea même d’un ins­ti­tu­teur qui le gi­flait sou­vent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.