Fran­çois Joua­nin, in­ten­si­té et ri­gueur

POR­TRAIT

La Gazette de Thiers - - SPORLT SGAZETTE A DES JAUNE ET BLEU - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR BER­NARD CHABROL

Ar­ri­vé aux SAT en 2016, Fran­çois Joua­nin à su s’im­po­ser cette an­née en mi­lieu de ter­rain après avoir évo­lué la sai­son der­nière en po­si­tion d’at­ta­quant. Vo­lon­taire, phy­sique, il est de­ve­nu un élé­ment im­por­tant dans l’entre jeu thier­nois.

◗ Qui êtes-vous Fran­çois Joua­nin ? Quel a été votre par­cours ?

J’ai 32 ans, et je tra­vaille comme édu­ca­teur à la mai­rie de Cour­non. Je suis ori­gi­naire de Ne­vers et suis ar­ri­vé à Cler­mont après le Bac. Je pos­sède une li­cence de Staps. Cô­té spor­tif, j’ai eu ma pre­mière li­cence en 1992 au club de Ne­vers. J’y ai joué jus­qu’en 2008 avant de re­joindre Cour­non pen­dant deux ans. J’ai pas­sé en­suite deux sai­sons à Fir­mi­ny avant un re­tour à Cour­non en 2012.

Qu’est ce qui a mo­ti­vé votre ve­nue à Thiers ?

Le coach et le pré­sident m’ont con­tac­té. Après six sai­sons à Cour­non, un chan­ge­ment pou­vait être bé­né­fique pour moi. Par ailleurs je connais­sais dé­jà Pa­trick Vol­kaert et de nom­breux joueurs. Le pro­jet pour mon­ter en Na­tio­nal 3 m’a tout de suite mo­ti­vé.

Comment vous sen­tez-vous aux SAT après deux sai­sons ?

Je m’y sens très bien et suis sa­tis­fait de ce que j’y ai trou­vé. J’ai été très bien ac­cueilli. Vous évo­luez en mi­lieu de ter­rain après avoir joué de­vant. Quelle est votre po­si­tion pré­fé­ren­tielle ?

De­puis que je joue au mi­lieu, je prends plus de plai­sir. Je peux mettre mes qua­li­tés au ser­vice de l’équipe dans l’en­ga­ge­ment, les rap­ports phy­siques, les duels. Peu im­ porte où je joue du mo­ment que je suis sur le ter­rain, je donne tout.

Comment ana­ly­sez-vous la sai­son à un match du terme sa­chant que le main­tien est ac­quis et que le Top 5 ne se­ra pas at­teint ?

Nous avons pei­né en dé­but de sai­son et puis à par­tir de no­vembre nous avons en­chaî­né une sé­rie po­si­tive grâce à une grosse so­li­da­ri­té et une réus­site que l’on a su pro­vo­quer. Puis en mars il y a eu un creux dû aux bles­sures et à la fa­tigue. Nous étions 5e à ce mo­ment­là. Nos vic­toires à Bourg et sa­me­di contre Au­rillac à l’is­sue d’un bon match nous per­mettent dé­sor­mais d’ac­cro­cher le mi­lieu de ta­bleau.

Comment vous pro­je­tez vous sur l’ave­nir ? En­vi­sa­gez-vous de conti­nuer à Thiers ?

Si l’on compte tou­jours sur moi je res­te­rai car c’est tou­jours in­té­res­sant de jouer au ni­veau na­tio­nal. J’ai trou­vé mes marques au club et ce­la me donne aus­si en­vie de conti­nuer.

(PHO­TO : SAT FOOT)

Re­po­si­tion­né en mi­lieu de ter­rain, Fran­çois Joua­nin s’est im­po­sé comme ré­cu­pé­ra­teur et ani­ma­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.