L’Atrium joue l’ou­ver­ture

La Gazette de Thiers - - LA UNE - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ALEXANDRE CHAZEAU

Alors qu’une nou­velle an­née sco­laire vient de dé­bu­ter, la ré­si­dence Atrium, au 25, ave­nue des Ci­zolles à Thiers, fait le plein de nou­veau­tés. Le point avec Her­vé Tor­re­gro­sa, pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion.

◗ Her­vé Tor­re­gro­sa, pré­sident du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’Atrium à Thiers, est plu­tôt fier de la dy­na­mique de l’éta­blis­se­ment. Chan­tiers, ser­vices, pro­jets, il évoque avec en­thou­siasme les nou­veau­tés de la ré­si­dence.

Quels ont été les chan­tiers ter­mi­nés du­rant l’été ?

Le pre­mier est l’ex­ten­sion de la salle de res­tau­rant, avec l’amé­na­ge­ment de la ter­rasse ex­té­rieure d’une tren­taine de places, cou­verte, mise hors vent. Le se­cond chan­tier est la ré­fec­tion du par­king. On avait des dé­for­ma­tions im­por­tantes du bi­tume. On a re­vu toute la sur­face bi­tu­mée. Ces chan­tiers rentrent dans une dy­na­mique de ré­no­va­tion glo­bale de l’éta­blis­se­ment. Des marges de fi­nan­ce­ment se sont dé­ga­gées, on a pu en pro­fi­ter. Une couche d’iso­la­tion a égale­ ment été po­sée par le des­sous du bâ­ti­ment.

Deux nou­velles salles sont éga­le­ment plei­ne­ment opé­ra­tion­nelles ?

Oui, celle de l’Atrium connect, qui est un es­pace de co­wor­king, ac­ces­sible aux ré­si­dents, à des or­ga­ni­sa­tions ou per­sonnes ex­té­rieures. Et la salle Equi­noxe, de type pri­va­tif, qui a pour but d’ac­cueillir des groupes (en­tre­prises, as­so­ cia­tions), le mi­di ou le soir, pour sor­tir du contexte de res­tau­rant col­lec­tif.

On sent une réelle vo­lon­té de s’ou­vrir sur l’ex­té­rieur ?

L’ob­jec­tif est d’of­frir un pa­nel de ser­vices as­sez large, et être un ré­cep­tacle de par­te­na­riats im­por­tants. Pôle Em­ploi vient dé­jà faire des for­ma­tions, l’As­so­cia­tion des vieux tra­vailleurs vient faire de la so­phro­lo­gie avec ses membres, des per­sonnes âgées qui trouvent le lieu plai­sant ce qui consti­tue aus­si un bras­sage avec les jeunes que l’on hé­berge. Ils viennent par­fois man­ger avant leur séance.

Et de­puis juin, nous avons éta­bli un par­te­na­riat avec le Con­seil dé­par­te­men­tal, l’Aide so­ciale à l’en­fance et le foyer des Mar­ge­rides, pour ac­cueillir des mi­neurs non ac­com­pa­gnés, nous en avons six ac­tuel­le­ment. Nous avons la vo­lon­té de rendre la struc­ture at­trac­tive au­tour de la vie quo­ti­dienne, et on conti­nue d’avan­cer dans ce sens.

Avec for­cé­ment des pro­jets à ve­nir ?

Au­jourd’hui, on est re­pé­ré comme lieu pou­vant re­ce­voir à la fois des pro­jets, et les co­ani­mer. Donc c’est por­teur. Un vil­lage ad­dic­to­lo­gie se­ra mis en place mar­di 18 dé­cembre, en par­te­na­riat avec l’Agence ré­gio­nale de san­ té. Le ser­vice cultu­rel de la Ville de Thiers a éga­le­ment vou­lu mette en place un par­te­na­riat pour que des ex­po­si­tions soient ac­cueillies à l’Atrium, avec l’ob­jec­tif de pro­po­ser une mé­dia­tion cultu­relle aux ré­si­dents et aux ad­hé­rents. La pre­mière opé­ra­tion se dé­rou­le­ra lun­di 8 oc­tobre avec des pan­neaux de l’ex­po­si­tion de Mai 68 de l’usine du May.

Des in­ter­ac­tions avec les as­so­cia­tions au­ront aus­si lieu, no­tam­ment avec une qui en­seigne la zum­ba. Elle va ac­cueillir quelques jeunes de l’Atrium, ce qui prouve la bien­veillance qui peut ré­gner dans la mai­son, l’am­biance construc­tive et la vo­lon­té de par­tage.

Au ni­veau de l’équipe édu­ca­tive, quels chan­ge­ments ?

Une co­or­di­na­trice so­cioé­du­ca­tive a été re­cru­tée avec pour mis­sion d’élar­gir le pa­nel d’ac­tion de l’Atrium au bé­né­fice des ré­si­dents. Elle est ac­com­pa­gnée par Em­ma­nuelle Ai­va­dian ar­ri­vée en août, qui est en charge de l’ani­ma­tion de la struc­ture.

Vo­lon­té d’ou­ver­ture et de par­tage, ré­sonne comme un leit­mo­tiv pour Her­vé Tor­re­gro­sa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.