UNE NOU­VELLE ÉDI­TION POUR LA FÊTE DES VI­GNE­RONS

La Gazette de Thiers - - PUY-GUILLAUME CHÂTELDON -

FANFARES. Le temps fort de la fête a eu lieu di­manche 28 oc­tobre avec le cor­so fleu­ri qui voit dé­fi­ler, dans le vil­lage, les chars et les fanfares. Cette an­née, le dé­fi­lé était ou­vert par un groupe folk­lo­rique, Lou Gor­nei­ros. Concer­nant les fanfares, outre la Fan­fare de Châteldon, le pu­blic a pu ap­plau­dir la So­cié­té mu­si­cale de Saint-Gé­randle-Puy. En­fin, les En­fants de la Dore étaient ve­nus en voi­sins pour ac­com­pa­gner le cor­so.

COR­SO FLEU­RI. Con­trai­re­ment aux an­nées pré­cé­dentes, il n’y avait pas de thème par­ti­cu­lier pour le dé­fi­lé de chars. Ain­si, hor­mis le char de Bac­chus qui fer­mait la marche, le pu­blic a pu ad­mi­rer un su­perbe tigre, un char de la­pins cré­tins, un autre ar­bo­rant des smi­leys, ou en­core un ma­gni­fique coq ba­rio­lé aux cou­leurs na­tio­nales pour rendre hom­mage aux Bleus de l’équipe de France. RE­TRAITE AUX FLAM­BEAUX. La Fête des Vi­gne­rons, qui s’étale sur deux jours, dé­marre tra­di­tion­nel­le­ment par une re­traite aux flam­beaux. Ain­si, la fan­fare de Châteldon en­traîne dans son sillage et dans tout le bourg, les en­fants et leurs fa­milles mu­nis d’un lam­pion. Ils sont sui­vis par un groupe de ma­jo­rettes, les Fol­ding Hot. Cette an­née, celles-ci avaient été choi­sies par­mi de très jeunes filles qui ont bien ra­jeu­ni ce groupe clô­tu­rant le dé­fi­lé.

BAC­CHUS AU BÛ­CHER. Comme le veut la tra­di­tion, la jour­née se ter­mine par la mon­tée de Bac­chus au bû­cher, por­té par les pé­ni­tents et ac­com­pa­gné par la fan­fare de Châteldon. Le man­ne­quin, rem­pli de pé­tards, est alors ac­cro­ché à son gi­bet, à cô­té du bef­froi. Du­rant près de dix mi­nutes, c’est une suc­ces­sion d’ex­plo­sions. Pen­dant ce temps, la fan­fare fait dan­ser le pu­blic sur des rythmes en­dia­blés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.