La salle du conseil mu­ni­ci­pal fait peau neuve

La Gazette de Thiers - - AMBERT & CO - LAU­RENCE TOURNEBIZE

Vendre­di 2 no­vembre, c’est une salle du conseil mu­ni­ci­pal flam­bant neuve qui a été inau­gu­rée à la mai­rie de Marsac­en­Li­vra­dois. Des tra­vaux ren­dus pos­sibles grâce au concours fi­nan­cier de l’État, via la DETR (Do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux).

Après une dé­li­bé­ra­tion prise en conseil mu­ni­ci­pal, et ac­tant le pro­jet de ré­no­va­tion, c’est en dé­cembre der­nier que Georges Flo­ret a été dé­si­gné comme maître d’oeuvre de ce chan­tier. Cô­té ar­ti­sans, ce sont bien en­ten­du des en­tre­prises lo­cales qui ont été pri­vi­lé­giées. Ces der­nières ont pro­cé­dé à une res­tau­ra­tion to­tale de la salle du conseil : gros oeuvre, me­nui­se­rie, plom­be­rie, plâ­tre­rie et pein­tures ont été re­faites pour un coût to­tal avoi­si­nant les 40.000 €.

Un bud­get glo­bal de 40.000 €

« C’est un peu moins que ce qui avait été pré­vu, pré­cise le maire, Mi­chel Sau­vade. Cette salle est au­jourd’hui ré­so­lu­ment mo­derne, trans­for­mée. Elle est à l’image de notre com­mune, tour­née vers l’ave­nir tout en étant en­ ra­ci­née dans ce que nos pré­dé­ces­seurs nous ont lé­gué. On a d’ailleurs mis à l’hon­neur nos sol­dats mar­sa­cois dis­pa­rus en 39/45 et le ta­bleau de nos morts pour la France de la Pre­mière Guerre. »

Le maire a aus­si rap­pe­lé l’im­por­tance de cette salle : « Toutes les dé­ci­sions qui concernent les ha­bi­tants sont prises ici, a­t­il pré­ci­sé, et c’est aus­si la salle des ma­riages. Neuf ont été cé­lé­brés de­puis la ré­no­va­tion. » Pour la sous­pré­fète d’Am­bert, Pa­tri­cia Val­ma, « la salle a une meilleure acous­tique et le confort ther­mique. Tous ces pro­jets concourent à ce que les po­pu­la­tions soient main­te­nues sur le ter­ri­toire. Cette DETR vous a été ac­cor­dée par mon pré­dé­ces­seur mais je vous l’au­rais éga­le­ment ac­cor­dée avec plai­sir. L’État a aug­men­té la DETR, et il y a aus­si la Do­ ta­tion de sou­tien aux in­ves­tis­se­ments lo­caux. Il faut par­ler de ce que l’État fait po­si­ti­ve­ment. »

Le ru­ban a été cou­pé par trois membres du conseil des jeunes. « C’est Mi­chel Sa­muel, maire ad­joint, qui au­rait dû cou­per ce ru­ban avec Pa­tri­cia Val­ma, a re­gret­té Mi­chel Sau­vade, mais il est éloi­gné de nous par la ma­la­die. C’est lui qui a por­té ce pro­jet. »

Les membres du conseil des jeunes ont eu l’hon­neur de cou­per le tra­di­tion­nel ru­ban tri­co­lore.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.