Les ar­tistes et ar­ti­sans thier­nois s’unissent

La Gazette de Thiers - - LA UNE - ALEXANDRE CHAZEAU

Pour en­cou­ra­ger l’art, fa­vo­ri­ser l’ins­tal­la­tion, créer des évé­ne­ments, une as­so­cia­tion a vu le jour.

L’as­so­cia­tion des ar­tistes et ar­ti­sans thier­nois vient de voir le jour, re­grou­pant une quin­zaine de com­mer­çants. Mais au fi­nal, dans quel but ?

◗ « L’idée de cette as­so­cia­tion, elle vient de tout le monde, dans le sens où ça fai­sait un mo­ment qu’on di­sait qu’il fal­lait faire un plan de la pro­me­nade des ar­ti­sans thier­nois, réa­li­sé dans le cou­rant de l’été der­nier. Et au fur et à me­sure, on s’est ren­du compte qu’il nous fal­lait une or­ga­ni­sa­tion, car plus on avan­çait et plus il y avait de pro­jets. C’est aus­si une fa­çon de se pré­sen­ter à la mai­rie de fa­çon struc­tu­rée. »

En­cou­ra­ger l’ins­tal­la­tion

As­trid Pa­vie, ma­ro­qui­nière de la rue Con­chette, et fraîche pré­si­dente de l’As­so­cia­tion des ar­tistes et ar­ti­sans thier­nois (Adaat), y croit fer­me­ment. Et dé­taille les ob­jec­tifs de cette as­so­cia­tion, qui n’est pas réel­le­ment une énième as­so­cia­tion de com­mer­çants clas­sique.

« Le but de l’as­so­cia­tion c’est unir les ar­tistes et les ar­ti­sans. La se­conde chose c’est d’en­cou­ra­ger l’art et l’ar­ti­sa­nat, et fa­ci­li­ter l’ins­ tal­la­tion des ar­ti­sans. On sou­haite de­ve­nir une as­so­cia­tion ré­fé­rence avec qui on peut prendre contact pour voir par exemple les lo­caux dis­po­nibles, les loyers… »

Mais l’as­so­cia­tion a éga­le­ment la vo­lon­té d’ap­por­ter clai­re­ment des so­lu­tions pour ani­mer le centre­ville à des mo­ments clés de l’an­née. Tout le mois de dé­cembre et pour Noël, un jeu se­ra mis en place qui consiste sur une pe­tite di­zaine de bou­tiques, à faire tam­pon­ner une carte par le gé­rant. Quand la carte est pleine, une sur­prise se­ra ga­gnée, créée par les ar­ti­sans.

« Pour le mar­ché de Noël, on va le pro­lon­ger. Les adhé­rents à l’as­so­cia­tion res­te­ront dans leurs bou­tiques (*), et aban­don­ nent le par­king sou­ter­rain, ex­plique As­trid Pa­vie. On va re­faire un flyer pour gui­der les vi­si­teurs. On vou­drait in­vi­ter d’autres per­sonnes à ex­po­ser dans des bou­tiques vides ou dans la rue. »

Un mar­ché noc­turne es­ti­val de pré­vu

Mais libre à cha­cun de ren­trer dans cette as­so­cia­tion, et c’est ce qui en fait sa par­ti­cu­la­ri­té. « On paie à chaque ma­ni­fes­ta­tion pour or­ga­ni­ser, ce­lui qui veut par­ti­ci­per paie, conti­nue la créa­trice. Les ar­ti­sans et ar­tistes peuvent tour­ner, ce n’est pas tou­jours for­cé­ment les mêmes. Ici, on ne paie pas 30 € en dé­but d’an­née sans sa­voir où ça va. » Une co­ti­sa­tion non, mais un don oui. Les membres font un don d’une créa­tion de 30 €, qui se­ront uti­li­sées sous forme de lots pour le fu­tur mar­ché noc­turne que l’Adaat. (*) Mer­ce­rie Ja­niss, Ate­lier B. Sculp­ture, La P’tite ga­le­rie de Mo­nik, As­trid Pa­vie Ma­ro­qui­ne­rie, Ga­ra­mel, Coeur de bois, Ga­le­rie Al­pha, Oanh Nails, Sa­tine et l’Am­bre­quin, Ou­ni l’ate­lier, État d’es­prits, La Ca­bane, Ate­lier Ca­pi, Ch­rys­telle Jon­dot et Iseult Brisson, Shi­mo­na Sou­cko­va, VD Cuir, Ga­le­rie Le rem­part.

Les Thier­nois du centre-ville ont la vo­lon­té de se struc­tu­rer pour com­bi­ner leurs forces et va­lo­ri­ser leurs mé­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.