La proxi­mi­té, atout de la gen­dar­me­rie

La Gazette de Thiers - - THIERS & LIVRADOIS-FOREZ - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ALEXANDRE CHAZEAU

Sé­ve­rine Lu­ca­no, com­man­dante de la com­pa­gnie de gen­dar­me­rie de Thiers, re­vient sur l’an­née 2018 après avoir fê­té Sainte-Ge­ne­viève, pa­tronne des gen­darmes.

◗ Quels au­ront été les chiffres mar­quants de cette an­née 2018 sur l’en­semble de la com­pa­gnie de Thiers ?

Au ni­veau de la dé­lin­quance gé­né­rale (at­teintes vo­lon­taires aux per­sonnes, at­teintes aux biens, in­frac­tions éco­no­miques, in­frac­tions à la lé­gis­la­tion et stu­pé­fiants) c’est as­sez sa­tis­fai­sant, car nous avons une baisse des faits re­cen­sés sur les onze pre­miers mois de l’an­née (­0,4 %, avec 1.967 faits contre 1974 pour 2017). Le taux d’élu­ci­da­tion, lui, est en hausse de sept points, ce qui re­pré­sente au­jourd’hui presque un fait sur deux. Si­non, l’at­teinte aux biens seule a chu­té de 14 % (­169 faits) et les cam­brio­lages de 35 %, car des opé­ra­tions ju­di­ciaires ont per­mis d’in­ter­pel­ler des équipes lo­cales. On a aus­si aug­men­té nos ser­vices en les adap­tant.

La cy­ber­cri­mi­na­li­té, elle, es­telle tou­jours en vogue ?

On en constate pas mal oui. 252 faits cette an­née, contre 192 l’an der­nier, soit 31 % en plus. Mal­gré le fait que cer­taines af­faires sont ef­fec­tuées de­puis l’étran­ger, notre taux d’élu­ci­da­tion aug­mente là aus­si. Mal­heu­reu­se­ment, sou­vent, les vic­times n’osent pas nous en par­ler, ils ont peur de l’image qu’ils peuvent ren­voyer, mais c’est le propre de la vic­time. Alors que nous sommes là pour ça.

Quel pre­mier bi­lan pour la Po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien

(PSQ), mise en place cette an­née ?

On n’a pas en­core de re­tour mal­gré un son­dage lan­cé en sep­tembre au­près de la po­pu­la­tion et des élus, mais glo­ba­le­ment, de ce que l’on en­tend, il y a plus de con­ tact, ce qui per­met de res­ser­rer le lien gen­dar­me­rie­po­pu­la­tion. L’ob­jec­tif est de « bleuir » le ter­ri­toire, avec des échanges de ren­sei­gne­ments, des gen­darmes qui sortent, à pied, à vé­lo, et qui dis­cutent. On peut mettre un vi­sage sur l’en­ti­té gen­dar­me­rie plus fa­ci­le­ment, et les gens sont plus en­clins à faire des confi­dences, à par­ler. Par ailleurs, sept pro­to­coles de par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne ont été si­gnés, d’autres sont en cours d’étude.

Au ni­veau de la ré­or­ga­ni­sa­tion du com­man­de­ment avec la com­pa­gnie d’Ambert, où en est-on ?

Nor­ma­le­ment, la com­pa­gnie de Thiers de­vait prendre l’em­prise ter­ri­to­riale d’Ambert. Ça ne chan­geait rien car les bri­gades étaient main­te­nues avec les ef­fec­tifs. La seule chose qui chan­geait, c’est le com­man­de­ment d’Ambert qui au­rait dû être rat­ta­ché à ce­lui de Thiers, tout en gar­dant leur Pe­lo­ton de sur­veillance et d’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie et les uni­tés ter­ri­to­riales. Mais ce pro­jet, qui au­rait dû être ef­fec­tif à l’été 2019, a été aban­don­ né. Ce n’est plus à l’ordre du jour.

Des ré­or­ga­ni­sa­tions sont-elles tout de même à pré­voir en 2019 ?

Au 1er jan­vier, la com­pa­gnie de Thiers va perdre la bri­gade de Ma­ringues (avec les com­munes de Ma­ringues, Li­mons et Lu­zillat) au pro­fit de celle de Riom. La com­mu­nau­té de bri­gades de Le­zoux va ré­cu­pé­rer les com­munes de Cre­vant­La­veine, Joze et Vin­zelles. Par ailleurs, la bri­gade de proxi­mi­té de Puy­Guillaume in­té­gre­ra la com­mu­nau­té de bri­gades de Thiers/Saint­Ré­my­surDu­rolle. Et que per­sonne ne s’in­quiète, elle res­te­ra ou­verte tous les jours.

Quelles sont les am­bi­tions pour l’an­née qui vient ?

Tou­jours la sé­cu­ri­té rou­tière, mal­gré un bi­lan sa­tis­fai­sant. On ne peut pas re­lâ­cher la vi­gi­lance, la sé­cu­ri­té est en jeu. Puis il fau­dra en­core plus dé­ve­lop­per la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne et la po­lice de sé­cu­ri­té du quo­ti­dien. La lutte contre les vio­lences fa­mi­liales se­ra aus­si une prio­ri­té car les faits ont aug­men­té cette an­née.

Sé­ve­rine Lu­ca­no est en poste à Thiers de­puis un an et de­mi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.