Mar­cheurs, êtes-vous prêts à par­tir ?

La Gazette de Thiers - - THIERS & LIVRADOIS-FOREZ - A. C.

Di­manche 2 dé­cembre, mi­nuit, salle Es­pace à Thiers. Plus de 1.300 mar­cheurs de­vraient s’élan­cer pour 57 km di­rec­tion Roanne, pour la 93e édi­tion de l’évé­ne­ment my­thique.

◗ On ne change pas une for­mule qui gagne. La 93e édi­tion de la marche Roanne­Thiers, qui s’ef­fec­tue­ra cette an­née dans l’autre sens, ne connaî­tra pas de chan­ge­ments par­ti­cu­liers. « Ça se pré­sente comme d’ha­bi­tude », avance confiant, Phi­lippe Ro­chard, co­pré­sident du Groupe mon­ta­gnard roan­nais avec Pa­trick Par­don, qui or­ga­nise l’épreuve.

La pluie re­dou­tée

« J’es­père que cette an­née nous au­rons au moins 1.300 par­ti­ci­pants. On a avoi­si­né les 1.500 l’an der­nier, ça res­te­rait dans les stan­dards, conti­nue Phi­lippe Ro­chard, qui est dans l’or­ga­ni­sa­tion de­puis 17 ans. S’il fait beau, ce se­ra une bonne ran­do. S’il pleut, ce se­ra plus com­pli­qué. Pour le ran­don­neur, le plus désa­gréable ce n’est pas le froid, la neige ou le gel, c’est la pluie. L’an der­nier, on a en­le­vé 20 cm de neige sur le bar­num du ra­vi­taille­ment au col de Saint­Tho­mas. Et ce n’était pas si gê­nant. »

Ce ri­tuel im­muable, dé­but dé­cembre, ne né­ces­site pas une pro­mo­tion par­ti­cu­lière pour sé­duire. « On n’a pas be­soin de faire tant de pu­bli­ci­té que ça, avoue le co­pré­sident. Des per­sonnes au mois de juillet ap­pellent dé­jà. »

(PHO­TO D’AR­CHIVES LA MON­TAGNE)

Le Thiers-Roanne est de l’avis des spé­cia­listes moins dur que le Roanne-Thiers, car il y a moins de dé­ni­ve­lé po­si­tif. L’ef­fort est plus lis­sé au fil de la nuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.