Un ins­ti­tut de beau­té, une pre­mière !

La Gazette de Thiers - - THIERS & LILVERCAOID ODI SC-OFMOMREEZRCE - A. C.

Le bourg mé­dié­val de Châ­tel­don ac­cueille de­puis lun­di 29 oc­tobre une es­thé­ti­cienne. Une confir­ma­tion de re­vi­ta­li­sa­tion pour cette com­mune.

◗ « Je fai­sais des soins à do­mi­cile à mon compte de­puis 5 ans, mais je pen­sais à m’ins­tal­ler de­puis un pe­tit mo­ment, et l’op­por­tu­ni­té s’est pré­sen­tée avec ce lo­cal com­mer­cial à louer. »

À 26 ans, Ju­lie Hu­ber est ra­vie. Elle qui était au­pa­ra­vant sur Puy­Guillaume en iti­né­rant, elle vient de fixer l’Ins­tant Co­coo­ning à Châ­tel­don, de­puis lun­di 29 oc­tobre. « En pre­mier lieu, parce que je vou­lais res­ter proche de ma clien­tèle que je fai­sais à do­mi­cile », re­late l’es­thé­ti­cienne qui a aban­don­né ce prin­cipe de dé­pla­ce­ment.

Bien­tôt des mas­sages

« Évi­dem­ment, c’est une prise de risque, j’en suis consciente, mais j’ai bien fait car une bonne par­tie de ma clien­tèle me suit dé­jà. J’ai le sen­ti­ment que l’es­thé­tique est as­so­ciée à la re­laxa­tion, au sym­bole de sor­tir de chez soi, d’ou­blier le quo­ti­dien, donc ils pré­fèrent ve­nir à l’ins­ti­tut. »

Un ins­ti­tut si­tué au n°8 de la place Jean­Jau­ rès, ayant une su­per­fi­cie de 26 m2, et dans le­quel Ju­lie Hu­ber pro­pose épi­la­tion, ma­quillage, soins des mains et des pieds, pose de ver­nis se­mi­per­ma­nent, soins d’usage et mo­de­lage, et a dé­jà at­ta­qué une for­ma­tion pour pro­po­ser par la suite des mas­sages. « C’est la pre­mière fois qu’il y a un ins­ti­tut à Châ­tel­don, et c’est plu­tôt com­plé­men­taire avec la coif­feuse d’à cô­té. C’est une belle aven­ture », ter­mine Ju­lie. Pra­tique. Lun­di, mar­di, jeu­di et vendredi de 9 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 18 h 30, et le samedi de 9 heures à 15 heures.

Ju­lie a quit­té le soin iti­né­rant pour plus de sta­bi­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.