Le Pro­jet ali­men­taire ter­ri­to­rial avance

La Gazette de Thiers - - LA UNE - ALEXANDRE CHAZEAU

Il y a un an, l’étape de diag­nos­tic et de pros­pec­tive au­tour du Pro­jet ali­men­taire ter­ri­to­rial entre le Parc Li­vra­dois-Fo­rez et le Grand Cler­mont voyait le jour. De­puis, des marches ont été fran­chies, avec no­tam­ment, la for­ma­li­sa­tion d’un plan d’ac­tion pour des ob­jec­tifs opé­ra­tion­nels.

◗ La si­gna­ture, vendredi 6 dé­cembre, d’une conven­tion tri­par­tite entre le Grand Cler­mont, le Parc Li­vra­dois­Fo­rez et la Chambre d’Agri­cul­ture du Puy­de­Dôme, a mis en lu­mière la vo­lon­té de chaque struc­ture de pour­suivre leur col­la­bo­ra­tion au sein du Plan ali­men­taire ter­ri­to­rial. Après le diag­nos­tic et la co­construc­tion, la for­ma­li­sa­tion voit le jour.

Le concret doit dé­mar­rer

Ce plan, qui vise à ren­for­cer la consom­ma­tion lo­cale tout en re­pen­sant à une ali­men­ta­tion du­rable, a mo­bi­li­sé 250 struc­tures, et va connaître la mise en oeuvre d’ac­tions opé­ra­tion­nelles, au­tour de six ob­jec­tifs dé­fi­nis. Il s’agit de fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment d’une ali­men­ta­tion saine et lo­cale en res­tau­ra­ tion col­lec­tive, fa­ci­li­ter l’ac­cès aux pro­duits lo­caux, dé­ve­lop­per une culture du con­som­mer lo­cal et res­pon­sable, ren­for­cer et créer les fi­lières pour fa­vo­ri­ser l’au­to­suf­fi­sance ali­men­taire du ter­ri­toire, ac­com­pa­gner les évo­lu­tions des pra­tiques pour une agri­cul­ture ré­mu­né­ra­trice et res­pec­tueuse de l’en­vi­ron­ne­ment, pré­ser­ver et re­mo­bi­li­ser les ter­ res agri­coles. « C’est un thème dans l’air du temps, avance Sté­phane Ro­dier, vice­pré­sident du Parc Li­vra­dois­fo­rez. On ne s’est pas for­cé pour créer une dy­na­mique et nous som­ mes sa­tis­faits d’être là ou on en est. Nous n’avons pas la pré­ten­tion de créer, mais de co­or­don­ner pour mieux faire fonc­tion­ner l’en­semble des ac­teurs. Le concret doit dé­mar­rer main­te­nant. »

Ain­si, si des ac­tions sont à dé­ve­lop­per, d’autres sont prêtes à dé­mar­rer. Entre autres : dé­ve­lop­per la fi­lière ma­raî­chère, re­cen­ser des points de vente en pro­duits lo­caux, éta­blir des diag­nos­tics d’ex­ploi­ta­tions, faire des tests agri­coles, prendre en compte le Plan ali­men­taire dans les do­cu­ments d’ur­ba­nisme, ou en­core réa­li­ser une étude d’op­por­tu­ni­té pour une pla­te­forme d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en pro­duits lo­caux.

Ob­jec­tif 2050

Outre ces en­ga­ge­ments, le Plan ali­men­taire ter­ri­to­rial se pro­jette à l’ho­ri­zon 2050 avec des ob­jec­tifs chif­frés pour les deux ter­ri­toires : di­vi­ser par deux le rythme d’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des terres et ce­lui de la dis­pa­ri­tion des prai­ries, tendre vers 50 % d’au­to­no­mie ali­men­taire en fruits et lé­gumes (soit 125 ha/an de plus), di­vi­ser par deux les émis­sions de gaz à ef­fet de serre is­sus de l’agri­cul­ture, pro­po­ser 50 % de pro­duits lo­caux et bio en res­tau­ra­tion col­lec­tive.

(PHO­TO D’ILLUS­TRA­TION : FRAN­CIS CAMPAGNONI).

Re­con­nec­ter la pro­duc­tion et la consom­ma­tion reste l’idée phare du Pro­jet ali­men­taire ter­ri­to­rial me­né en col­la­bo­ra­tion par le Parc na­tu­rel ré­gio­nal Li­vra­dois-Fo­rez et le Grand Cler­mont.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.