Cinq iden­ti­tés et 650 contacts

La Manche Libre (Avranches) - - Les Faits Divers -

CAEN

Le 17 juin der­nier, un res­sor­tis­sant ca­me­rou­nais de 37 ans dé­pose des do­cu­ments à la mai­rie de Caen. Il sou­haite ob­te­nir un pas­se­port fran­çais. La pré­fec­ture re­lève que les jus­ti­fi­ca­tifs four­nis sont faux. A la date pré­vue pour la dé­li­vrance du pas­se­port, le 26 juin 2019, l’homme se fait in­ter­pel­ler en mai­rie. Il ré­pond de dé­ten­tion de faux do­cu­ments, d’ob­ten­tion frau­du­leuse de do­cu­ment ad­mi­nis­tra­tif en ré­ci­dive et de four­ni­ture d’iden­ti­té ima­gi­naire pou­vant pro­vo­quer des men­tions er­ro­nées au ca­sier ju­di­ciaire, ce­la en com­pa­ru­tion im­mé­diate le 28 juin 2019 à Caen.

Le jour de l’in­ter­pel­la­tion, l’homme a dans ses poches quatre té­lé­phones to­ta­li­sant 650 contacts et deux cartes ban­caires. Il est connu sous cinq iden­ti­tés dif­fé­rentes mais ré­pond sous le nom de Thad­dee Alain Poud­joum Ka­me­ni. Il a fait l’ob­jet de deux obli­ga­tions de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais et une de quit­ter l’Al­le­magne. Grand voya­geur, l’homme af­firme : “je ne suis pas un cri­mi­nel”. Le pré­sident lui re­proche de bâ­tir sa vie sur le men­songe. Le pro­cu­reur re­lève que l’homme n’est pas un im­mi­gré éco­no­mique et re­quiert jus­qu’à huit mois de pri­son ferme. Le tri­bu­nal opte pour trois mois de pri­son ferme avec man­dat de dé­pôt et suit les ré­qui­si­tions concer­nant l’in­ter­dic­tion dé­fi­ni­tive du ter­ri­toire fran­çais du­rant 10 ans.

Le pré­ve­nu a dé­jà fait l’ob­jet de deux obli­ga­tions de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais (OQTF) et d’une obli­ga­tion de quit­ter le ter­ri­toire al­le­mand.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.