Dos­sier amiante : un non-lieu

La Manche Libre (Avranches) - - L’actu En Region -

Con­dé-sur-Noi­reau

23 ans après, les juges de l’af­faire de l’usine d’équi­pe­ments au­to­mo­biles Fe­ro­do-Va­leo à Con­dé-sur­Noi­reau ont, le 18 juillet, dé­ci­dé d’un non-lieu gé­né­ral, faute de preuves tem­po­relles sur la date des em­poi­son­ne­ments. Le dos­sier por­tait sur 22 an­ciens sa­la­riés ex­po­sés entre 1952 et 2007 à l’amiante, alors uti­li­sée pour les pla­quettes de frein. Des cen­taines d’an­ciens sa­la­riés de l’usine se­raient morts de l’amiante. L’as­so­cia­tion de dé­fense des vic­times dé­nonce “un per­mis de tuer” et fait ap­pel de la dé­ci­sion. Chaque an­née, 3 000 per­sonnes meurent de l’amiante en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.